Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Humeurs

L'éditorial de Patrick Apel Muller : " Le président de la République a lancé la campagne pour sa réélection alors que la majorité des électeurs de gauche ne veut plus de lui et se sent trahie."

Aujourd’hui, tous les syndicats de la SNCF sont au rendez-vous d’une grève qui s’annonce massive. Ils entendent s’opposer au projet animé conjointement par le gouvernement et le patronat des transports ferroviaires – désormais largement déréglementés – d’imposer une convention de branche qui brise des acquis sociaux des cheminots et notamment un aménagement du temps de travail qui vise à garantir la sécurité des circulations. Il s’agit de mettre en place un véritable dumping social à la société publique et un moins-disant pour les salariés des entreprises privées du rail. Le parallèle avec la loi El Khomri s’impose. La même veine libérale irrigue aussi les projets qui menacent la situation des intermittents. Un nouveau front s’ouvre aussi dans le monde de la culture, avec aujourd’hui l’occupation du Théâtre de l’Odéon et cet été, si rien ne change, au cours de grands festivals perturbés.

Hé oh ! tout cela n’est pas de gauche ! Stéphane Le Foll, flanqué par plus de la moitié du gouvernement devant un public maigrelet, a bien tenté hier soir une défense et illustration du bilan du pouvoir, mais l’opération se heurte brutalement à la réalité. Même l’exercice de promotion personnelle d’Emmanuel Macron ne parvient pas à replacer le tandem dirigeant au centre de la gauche. Le ministre de l’Économie s’exprime franchement comme la droite libérale mais François Hollande et Manuel Valls agissent comme elle… Restent des rivalités et des ambitions de cour, des postures monarchiques et des jeux de communication.

Le président de la République a lancé la campagne pour sa réélection alors que la majorité des électeurs de gauche ne veut plus de lui et se sent trahie. Sans doute tentera-t-il de rosir son discours pour rallier ses anciens électeurs faute d’avoir gagné à droite. Mais il s’est trop placé dans les mains du Medef pour en sortir aujourd’hui. Il est des « Hé oh ! » qui s’entendent comme des « au secours ! ».

 
Par Patrick Apel-Muller et L'Humanité.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog