Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Agricilture

  Communiqué de Presse.

Face  à  la  crise  agricole l’INDECOSA-­CGT  exige  un  «Grenelle  de l’alimentation ! » 

Depuis  plusieurs  semaines , voire plusieurs  mois, la  colère  gronde  chez  les  éleveurs  qui  ne  parviennent  plus  à joindre  les  deux  bouts.  

Ils  doivent  faire  face  à  un  effondrement  des  cours  de  la  viande  et  du lait.  L’Etat répond par  des   baisses   des   cotisations   sociales,   une   simplification   des   normes   administratives,   un encouragement  au regroupement  des  exploitations  jugées  trop  petites.  

Par  ce  biais, les  pouvoirs  publics  espèrent un  retournement  de  conjoncture sans  changer  de  cap.   C’est   une   illusion   lorsque   l’on   analyse   les   causes   de   cette   crise.   En   effet, elle est en grande  partie  due à  un modèle économique  basé  sur  le libéralisme  qui  a  banni  toute  forme  de  régulation. Autrement  dit, ce  sont  les  plus forts et  les  plus  gros  qui  restent  au détriment  des  exploitations familiales.

Le   gouvernement   et   la   FNSEA   se   trompent   de   combat en   voulant absolument  coller   aux  exigences  du  marché.

La  ferme  dite  des  « mille  vaches»  qui  fait  actuellement  la  une des  journaux  en  France  n’est  qu’une  étape  vers  un  changement radical  de  modèle  agricole. La France  est  reconnue  de  par  le monde  par  son  savoir-­ faire  et  la  qualité  de  ses  produits  et nous savons  que  ce  n’est  pas  compatible  avec  une  production massive qui  ne  respecte  pas  la terre, la  biodiversité et  notre santé.  

Pour  l’association  de  consommateur, INDECOSA -­CGT, il  faut  mettre  fin  à  cette  fuite en  avant.  

Pour   se   faire, il   n’y   a   pas   d’autres alternatives que   de   réunir   autour   de   la   table   les  agriculteurs,  les  syndicats  de  salariés,  les  consommateurs, les  industriels  et  les  distributeurs. Le  problème  ne  se  résume  pas  à  la question  agricole  seule mais  bien  à  quelle  alimentation  nous   voulons   pour   demain !

L’analyse de   la   situation   doit   se   faire   de   la   «fourche   à   la  fourchette».  

 

Montreuil,  le  18  février 2016. 

Contacts :

Martine  Sellier,  Présidente  INDECOSA-­CGT  au  06  83  30  47 98

Arnaud  Faucon,  Secrétaire  National  au  06  08  10  62 42

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog