Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Politique

Les chiffres du 37ème congrès du Parti communiste français ne sont pas bon, loin de là. Il nous faut, en urgence, déclencher l'inversion de la courbe du nombre d'adhérents (référence volontairement troll). Années après années, alors que l'on annonce la fin de l’hémorragie, pourquoi le nombre d'inscrits (ou cotisants) continue t-il de chuter ?

 
37ème congrès : Le PCF doit remonter la pente, il y a urgence !
 
Alors qu'en 2001, pour son 31ème congrès, le PCF revendiquait 138.756 inscrits (adhérents) en 2016, pour son 37ème congrès, on compte plus que 52.933 inscrits (cotisants). Cette chute du nombre d'inscrits semble continue et a aucun moment on peut constater de stabilisation, ou de remontée.

Si entre 2001 et 2006 la chute semble vertigineuse avec une baisse de 39.529 inscrits, cela s'explique par un changement important : Les cotisants du PCF deviennent la base des inscrits. Depuis cette date, malgré le changement de base de calcul, la chute est continue.

46.294 inscrits (cotisants) en moins depuis 2006:

Entre le 33ème congrès (2006) et le vote interne sur le candidat aux présidentielles (Marie George Buffet), le PCF a perdu 6123 inscrits, cela malgré les 20.000 nouveaux adhérents revendiqués à l'issue d'une bien belle campagne pour le NON au TCE (29 mai 2005). L'effet positif vient des votants puisque la participation au vote mobilise 61.637 communistes (contre 46.201 pour le 33ème congrès).

Entre ce scrutin présidentiel et le 34ème congrès (2008 et lancement du Front de gauche), la chute est très forte avec une baisse de 14.325 inscrits. Cela est aussi fortement marqué au niveau des votes puisque seulement 39.739 communistes (-21.898) ont participé au scrutin. Les 1,93% reçus en 2007 ne sont pas étranger à cette baisse.

En 2012, le nombre d'inscrit a aussi chuté à 69.227 inscrits (-9552). On notera une participation interne plus importante avec 48.631 communistes (+ 8892) qui se sont rendus aux urnes pour désigner le candidat du PCF pour les élections présidentielles (Jean Luc Mélenchon - ndlr).

La dynamique du Front de gauche issue des présidentielles semble ne pas avoir été au rendez vous puisqu'une année plus tard (2013), pour le 36ème congrès, le nombre d'inscrit avait encore reculé de 5043, pour se fixer à 64.184 inscrits. Là aussi la participation n'est pas au beau fixe puisque seulement 34.662 communistes ont voté (-13.969), le plus bas niveau de participation depuis 2001.

Avec ce 37ème congrès, les communistes semblent continuer à déserter le PCF. Entre 2013 et 2016, le PCF perd 11.251 inscrits et la participation au vote interne recule à 30.127 votants . La situation est catastrophique et nécessite une sérieuse remise en question.

138.000 adhérents revendiqués pour 52.933 cotisants:

Voilà des chiffres inquiétants qui doivent nous alerter sur l'état du Parti communiste français. Les défaites électorales (législatives, municipales, régionales, départementales) font que les communistes reculent dans les assemblées et seulement 7000 élus communistes et apparentés restent à l'issues des lourdes saignées qui nous ont vu disparaître de nombreuses régions et départements.

Nous devons prendre des mesures d'urgence pour stopper l’hémorragie interne du PCF. La réussite du 37ème congrès passe par notre capacité à ne pas sombrer dans l’écueil des présidentielles et a rendre utile le PCF. Nous ne sommes pas un parti électoraliste, nous ne sommes pas un parti sectaire, nous ne sommes le parti d'un homme, mais nous devons être le parti de la lutte des classes, des ouvriers, des paysans, des salariés, des jeunes, des chômeurs, des précaires, des immigrés, de l'avenir et du bonheur.

Pour conclure, j'estime que le nombre réels d'adhérents du PCF doit se situer autour de 75.000 et 85.000 communistes.
 
Par: Nicolas MAURY.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog