Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Humeurs

En cette période de l’année, le climat et l’atmosphère générale sont toujours plus généreux, agréables.

Avec les beaux jours, les projets commencent à bourgeonner et nombreux sont ceux à s’évader de leur quotidien ou à s’offrir du temps pour penser à eux.

Les congés, c’est toujours l’occasion de prendre du recul, du temps pour relativiser les épreuves affrontées pendant l’année et de faire le point sur l’ampleur des efforts fournis pour les surmonter.

Ce contexte de détente est propice à la réflexion, la prise de résolutions, et à la mise en œuvre d’une vision rarement adoptée le reste du temps : un désir d’apprécier chaque instant, sans véritablement se soucier du lendemain ou oublier de faire de la gratification un élément central.

Passer de bonnes vacances, c’est évidemment une nécessité pour se ressourcer, reprendre du poil de la bête, avant de replonger dans une répétition journalière qui finit généralement par lasser.

L’article du jour a pour objectif d’accentuer la portée des facteurs d’apaisement et de satisfaction mis en relief pendant cette pause que nous nous accordons.

L’intérêt ? Simplement apprendre à mieux se relaxer et à jouir de ce répit de manière optimale pour faire le plein d’énergie avant la rentrée !

Qu’en est-il pour vous ? Comment comptez-vous passer de bonnes vacances ? Quels conseils pourriez-vous donner aux autres lecteurs pour faire de même ?

Les vacances en famille nécessitent quelques règles simples mais essentielles, pour que l’ambiance ne tourne pas au vinaigre et que chacun de ses membres en garde des souvenirs exceptionnels.

 

La destination: Plusieurs choix s'offrent à vous.

Le club de vacances : Pour ceux qui veulent être tranquilles, sans avoir à gérer l'intendance ou à organiser des activités, la formule « club » est la plus appropriée.

Le plus : Les enfants s'amusent comme des petits fous au mini-club et nous arrachent une larme pendant le spectacle de fin de semaine, pendant que les adultes ont le choix entre moult activités sportives, bronzette intempestive (attention à la protection solaire !), et jeux apéros ! Oubliés le ménage, les courses et la préparation des repas ! Place à la détente.

Le moins : Le budget. Souvent, les clubs de vacances sont plus chers que la location d'une maison.

 

La grande maison : Pour les clans, ceux qui veulent redécouvrir l'esprit Ricoré.

Le plus : Elle permet la convivialité et les véritables échanges entre les membres de la famille. Pas de pseudo Vincent Lagaf qui vient enlever votre haut de maillot au bord de la piscine. 

Le moins : Il faut apprendre à gérer la belle-mère qui veut s'occuper de tout, le beau-frère qui porte bien son nom et le mari qui a décidé de ne pas décoller du canapé, Coupe du Monde de Football oblige. 

Le camping : Le moyen le plus économique de partir en vacances en famille.

Le plus : On se sent proche de la nature, et on peut s'offrir une semaine de plus que si on allait en club de vacances.

Le moins : Certains membres de la famille risquent de râler toutes les vacances : confort, ambiance...

 

L'organisation: Si on veut partir en tribu et que tout se passe sans encombre, il faut être extrêmement bien organisé. Pas de place à l'à peu près ! Activités, promenades, visites... préparez-vous un programme béton pour ne pas que les enfants s'ennuient et que vous puissiez partager autre chose que la télévision. Mais surtout, s'il y a des enfants de différentes familles, il est important de s'accorder sur les règles à respecter comme l'heure du coucher, les repas... afin d'éviter les crises du genre : « Pourquoi Eugène peut manger des bonbons et pas moi ? ».

 

Les pièges: Vouloir s'occuper de tout et oublier la raison principale de notre venue : les vacances ! On repart épuisé et on a stressé tout le monde avec nos planning serrés! Pensez à vous laisser quelques moments de break. Demandez à votre belle-mère de garder les enfants pendant quelques heures et partez avec votre homme en balade ou offrez-vous un soin dans le spa du coin.

 

Les essentiels à mettre dans sa valise: une caméra pour le spectacle mini-club du petit, des jeux de société pour des soirées endiablées, une trousse de premiers secours.

 

Pratique: Attention à la piscine si vous louez une maison. Tous les 2 jours, un enfant de moins de 13 ans meurt par noyade pendant la période estivale.

La parole est à vous ! Et surtout bonnes vacances!

 

Par: Citoyen18.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog