Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Villeneuve-sur-Lot résultat 2e tour.

Villeneuve-sur-Lot résultat 2e tour.

Le résultat du 2e tour de l’élection partielle de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne marque un nouveau désaveu pour François Hollande et sa politique. D’abord, il faut constater que les électeurs socialistes n’ont pas écouté la consigne de « Front républicain » qui était pourtant celle de la direction du PS après le premier tour. Cette stratégie est devenu totalement inopérante. Ce n'est pas cela qui contiendra l'extrême droite.

Ensuite, ce soir, dans cette circonscription, le résultat est net : le FN a continué de progresser et il faut en comprendre les raisons profondes. Comment en est-on arrivé là ?

Les causes sont multiples et viennent de loin, mais s'il fallait les résumer, comme l'a dit si souvent le Front de Gauche et comme l'a répété de différentes manières Jean-Luc Mélenchon durant la campagne présidentielle, fondamentalement Arnaud Montebourg a tout à fait raison de dire aujourd'hui que « M. Barroso est le carburant du Front national ». C'est une réalité implacable. dans toute l'Europe, l'austérité fait monter l'extrême droite. Mais, si Montebourg a raison sur ce point, comment dire cela et après soutenir la politique du gouvernement Ayrault et Hollande qui appliquent les recommandations de l’UE et se comporte comme la station service, ouverte jour et nuit, de M. Barroso ?Cette contradiction de M. Montebourg participe à la confusion.

L'Elysée, Matignon, la direction du PS, et Bruno Leroux président du Groupe PS à l'Assemblée nationale, etc.. tous se sont limités à voir dans cette déroute un simple "effet Cahuzac". Avec arrogance, M. Leroux s’en est même pris aux autres forces de gauche, accusée de division. C’est une lourde erreur. C’est la 8e élection partielle perdue par le PS en un an. La réalité est que c’est la politique de François Hollande qui divise la gauche, désoriente les consciences républicaines et ne convainc pas nos concitoyens. La réalité est que Jérome Cahuzac est devenu le symbole d’une dérive oligarchique du pouvoir en place et que strictement rien n’a été fait pour y mettre un terme même depuis sa démission. La réalité est que nos concitoyens ont le sentiment, à juste raison, que c’est l’UE et le patronat qui font la loi et que le départ de Nicolas Sarkozy n’a pas changé grand-chose.

C’est tout cela qui explique la large démobilisation du peuple de gauche, aujourd’hui en grande partie désorientée. Dans le Lot-et-Garonne, c’est aussi près d’un électeur sur deux qui s’est abstenu et 15% des électeurs qui se sont déplacés ont voté blanc ou nul. L’abstention ne peut rester dans l’angle mort de ce qui veulent changer la société. Sans faire revenir au vote nos concitoyens, rien n’est possible.

Le résultat catastrophique de Villeneuve-sur-Lot démontre surtout qu’aucune mobilisation populaire n’est possible sans refus de l’austérité et sans rupture nette avec l’orientation politique du gouvernement actuel. C’est la seule issue pour faire reculer vraiment le FN. Toute autre stratégie n’est qu'un couteau sans lame, dont on a perdu le manche.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article