18485778_10155284117293328_8567512364798739413_n.jpgJ'ai été très heureux et très fier de participer à cette belle convention de la France Insoumise hier à Villejuif. Nous avons présenté nos candidates et candidats et je leur souhaite bon courage. J'ai été très impressionné de constater l'enthousiasme débordant qu'ils communiquent. Pour 94 % d'entre eux, ils n'ont jamais exercé de mandats, beaucoup sont chômeurs, précaires, étudiants, militants associatifs, syndicalistes, etc... C'est une première expérience. Je leur souhaite sincèrement bon courage.. Je sais qu'ils en ont à revendre.

Je leur conseille de mener publiquement et clairement campagne sur notre programme "L'avenir en commun" et sur la cohérence avec notre candidat à l'élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon. Faites-vous voir dans la rue, sur les places, déambulez, allez aux pieds des immeubles, etc...Soyez joyeux et fraternels ! Le bonheur qui se donne à voir est toujours attractif et rassembleur.

Faites du matériel qui permet clairement aux électeurs d'identifier que vous êtes les candidats de la France Insoumise, et de cette belle campagne présidentielle qui a rassemblé 7 millions de voix. Mettez le PHI, la photo et le nom de Jean-Luc Mélenchon sur vos tracts. Parlez du fond, de nos propositions sur l'emploi, pour le partage des richesses, pour l'écologie, la sortie du nucléaire, pour la 6e République, le droit de révoquer les élus, la prise en compte du vote blanc, bref, du fond, des propositions, pas de polémique....

Beaucoup de candidats FI m'ont gentiment demandé ce week-end de venir les aider dans leurs circonscriptions,. J'ai été très touché par ces sollicitations et la grande délicatesse avec laquelle elles m'ont été demandées. Encore merci, c'est un honneur pour moi que vous considériez que je peux être un atout pour vous. Mais hélas je ne pourrai pas me déplacer étant moi-même engagé dans une campagne législative très prenante et ô combien importante.

En effet, dans la 7e circonscription de Seine Saint Denis où je suis candidat, je ferai face au député sortant, porte-parole du PS. C'est un candidat redoutable. Beaucoup d'autres candidats seront également présents, peut-être 21 (!), tous respectables, et tous évidement auront à cœur de défendre leurs idées. Ils vont mener campagne avec beaucoup d'énergie. Je le constate d'ores et déjà. C'est normal. Je suis moi-même un homme de passion. Ils ont raison. "Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent" disait Victor Hugo. Comment, moi le militant politique à l'engagement total, pourrai-je faire le moindre reproche à un concurrent ?

Mais, comme j'ai une petite expérience, je veux profiter de ce billet pour leur dire que je souhaite que notre campagne soit digne, sans attaques personnelles, ni mensonges ou méchancetés qui dégradent ceux qui les subissent, comme ceux qui les portent. Je le redis solennellement à tous les candidats qui seront dans la 7e circonscription du 93 : Je vous respecte toutes et tous, car je respecte les femmes et les hommes qui s'engagent pour leurs convictions. Je connais le prix que cela a sur nos vies personnelles et professionnelles.

Aussi, je n'accepterais pas qu'un candidat soit attaqué avec des arguments dégradants et j'espère que cela sera réciproque. Des candidats concurrents me signalent que des tracts anonymes se préparent contre moi "pour me calmer" parait-il. Je n'ose le croire, d'autant que c'est généralement assez contre-productif. Les électeurs n'aiment pas les coups bas. Nos désaccords doivent être publics, clairs et le peuple souverain tranche en pleine conscience.

Au passage, que cessent les arguments de bas niveau à mon encontre sur le "parachutage"... Je n'aime pas le vivier idéologique dans lequel va puiser un tel argumentaire. Mis entre de mauvaises mains, il devient vite "Ici, on est chez nous" puis «On veut voir tes papiers » ou pour finir « Dehors les inconnus, les étrangers »…Bref, à force d'utiliser de mauvais argument, on dérape. Pas de cela, svp. Pas à Montreuil et Bagnolet où se mélangent 73 nationalités. En juin, il s'agit d'élire des députés de la Nation, qui siègeront dans une Assemblée Nationale, qui voteront des lois pour tous les citoyens, pour l'intérêt général et non pour leur stricte circonscription... Ce n'est pas une élection municipale bis. Je refuse toute étroitesse de vue qui tourne le dos à la conception républicaine de la Nation. Né à Béziers, étudiant à Montpellier, puis monté en Région parisienne pour travailler, d'où suis-je vraiment ? De partout finalement, car la France est mon pays...

Mais puisque c'est le seul argument que quelques militants de partis s'obstinent à répéter contre moi sur les réseaux sociaux (jamais de citoyens non militants qui s'en fichent et connaissent aussi peu les soi-disant personnes "très implantées" défendus par les militants agressifs) je voudrais y répondre en disant d'emblée : j'ai vécu à Montreuil plus longtemps que l'actuel Maire et l'actuel Député ! Je les ai connus tous deux élus et responsables politiques dans d'autres villes. J'ai habité à trois adresses différentes de Montreuil (avenue de la Résistance, rue Ernest Savart et rue de Paris), j'y ai travaillé, j'ai découvert le polar grâce à la bibliothèque Robert Desnos, j'ai passé de longues heures à la librairie Folies d'Encre qui à l’époque était rue ex-Gallieni devenue Capitaine Dreyfus. Je me suis présenté à des élections municipales à Montreuil. J'y ai milité dans la vie politique locale. J'ai même joué pour le club de Rugby de Montreuil (certes en équipe réserve, désolé) au glorieux postes de premier ou deuxième centre (selon les choix de l'entraineur) avec mon ami Nicolas Voisin qui fut aussi élu de la ville. J'ai donc porté le maillot rouge et vert de Montreuil avec bonheur, et je me dis que quand on prend quelques bourre pifs pour une ville, on peut peut-être aussi ensuite s'y présenter aux élections. Ces états de service me rendent-ils plus légitimes ou représentatifs que ceux qui me font des reproches ? Bien sûr que non. Ce qui prime, ce sont nos idées et nos propositions. Les miennes sont compilées dans "L'avenir en commun". Voilà mon programme, voilà mon identité politique, voilà les papiers que l'on me réclame. Et je demande aux citoyens de Bagnolet et Montreuil de me juger là-dessus....

Bon courage donc à tous les autres candidats de ma circonscription, je souhaite que nous fassions collectivement une belle campagne dont nous pourrons être fiers. Je suis à leur disposition pour échanger ou régler des difficultés éventuelles provoquées par ma campagne.

Et puis bonne chance à tous mes amis les Insoumis qui vont donner encore beaucoup de leur temps pendant ces 4 semaines. Je suis très honoré d'être un des vôtres. Je forme le vœu enfin qu'une majorité Insoumise sont envoyées à l'Assemblée nationale car n'oublions pas l'essentiel : le projet de M. Macron est dangereux pour le pays. C'est parce que je veux que les jours heureux pour mes concitoyens soit devant nous que je me présente à cette élection.

Par: Alexis Corbiere