Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

NEIGE: les usagers pris au « piège » de la politique gouvernementale.

neige2013.jpg

L’épisode neigeux qui vient de s’abattre sur une partie de notre pays souligne les conséquences de la politique menée par le Gouvernement socialiste qui accélère celle engagée par la droite.

La réduction massive des effectifs et des moyens des services publics continue, en particulier ceux des Ministères de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie.

Avant la décentralisation de 2006, le déneigement des routes et des autoroutes était sous la responsabilité des services de la DDE qui permettaient de réaliser ces opérations… Aujourd’hui, les autoroutes ont été privatisées, elles se font des profits colossaux sur le dos des automobilistes… Déneiger pas question, ça prendrait sur les profits… Exemple de ces derniers jours, dans la Somme, l’A29, l’A16, l’A1 et l’A28 étaient impraticables. De même sur les routes départementales avec une centaine de véhicules en rade aux sorties d’Amiens.

Autre exemple, la Basse-Normandie quasi paralysée par la neige depuis lundi soir, en particulier dans la Manche et le Calvados où plus d’un millier de naufragés de la route ont été recensés dans la nuit et où plus de 70 000 foyers ont été privés d’électricité…

Cette situation exige la nécessité d’un service public avec des moyens renforcés et une reconquête des services publics contrairement aux choix budgétaires pour 2013 et ceux qui suivent qui prévoient des économies drastiques. Cela passe par l’arrêt immédiat des réductions des effectifs dans des secteurs aussi vitaux.

En effet, quel est le coût engendré par ces blocages de la circulation, de la paralysie économique, des services… sans commune mesure avec les économies systématiques recherchées sur les emplois publics? Affaiblir le service public de la route ne permet plus d’assurer les missions de la viabilité hivernale qui exigent des moyens et des effectifs renforcés. Il n’y a plus de Parcs de l’Equipement, comme il n’y a plus d’ouvriers spécialisés au sein des Directions interdépartementales des routes (DIR), le matériel en panne ne peut plus être réparé dans des délais permettant une efficacité et une qualité du service public rendu aux usagers, externalisation de l’entretien du matériel… Les agents sont confrontés aux pires conditions pour faire fonctionner ce qu’ils peuvent et avec ce dont ils disposent comme moyens.

Que propose le gouvernement ? La ministre Delphine Batho préconise aux usagers de rester chez eux ! C’est facile, ainsi le gouvernement peut continuer le désengagement de l’Etat et les conséquences des restructurations brutales intervenues (Décentralisation, Réforme de l’Etat, RGPP) sous le Gouvernement Sarkozy qui ont conduit à la dégradation de son organisation sur les territoires et de sa capacité à prévenir et à gérer les situations de crise. Idem pour le service météo, l’efficacité des informations météorologiques peuvent permettre d’anticiper l’épisode neigeux mais la poursuite des fermetures des centres départementaux de Météo-France continue et fragilise l’ensemble du système de prévisions et d’observations notamment la production de données locales.

Les annonces récentes faites au sujet de ce que le gouvernement appelle « la Modernisation de l’action publique » (MAP) vont aggraver encore cette situation et auront également des conséquences sur les conditions de travail des personnels d’exploitation du ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l'Énergie qui effectuent leurs missions dans des conditions particulièrement difficiles.

La réponse aux besoins suppose la reconquête des moyens publics pour assurer les missions d’intérêt général. Cela ne se fera pas autour de tables rondes mais dans la lutte des habitants et des personnels concernés pour un véritable service public.

Source : site ami.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article