Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Marche citoyenne du 5 mai: la jeunesse présente en masse pour en finir avec l’austérité !

Dimanche 5 mai, les jeunes ont largement contribué au succès de la marche citoyenne pour rompre avec les logiques d’austérité et pour de nouvelles institutions.
 
Marche citoyenne du 5 mai: la jeunesse présente en masse pour en finir avec l’austérité !
 
Nombreux parmi les 180 000 manifestants, ils ont exigé de véritables solutions d’égalité, eux qui ont été un des moteurs de la défaite de Nicolas Sarkozy. Alors que le taux de chômage des jeunes bat des records dans le contexte actuel (plus de 25% fin 2012), que les usines ferment à tour de bras ou menacent de le faire (chantiers navals à Saint-Nazaire), le gouvernement propose de… nouvelles solutions libérales. Après le cadeau de 300 millions aux chefs d’entreprise, soi-disant « pigeons », il ose annoncer un recul de l’Etat dans certaines entreprises au nom du remboursement de la dette. Le mépris affiché par ailleurs en avançant l’idée d’une politique réaliste d’austérité est insultant pour ceux qui se sont mobilisés ce 5 mai. C’est un appel au renoncement terrible pour le peuple et la jeunesse de ce pays.

Non, les forces mobilisées ne divisent pas la gauche ! Ce dimanche 5 mai, ce sont des travailleurs en lutte pour la défense de leur outil de travail, des citoyens qui ont exigé une véritable politique au service des classes populaires qui s'attaque aux puissances d’argent qui étaient dans la rue.

Les jeunes y étaient nombreux car ils veulent en finir avec la précarité comme seul horizon, les bas salaires, l’impossibilité de construire sa vie. Ils ne veulent plus être dans les sous-sols du salariat ni de la politique. Avec eux, le MJCF se battra pour sécuriser les parcours d’emploi et de formation, pour gagner un véritable statut social : arrêt des licenciements boursiers, SMIC à 1700 euros, statut de l’apprenti, de l’alternant et du stagiaire, service public de l’orientation et de l’information, nouveaux pouvoirs d’interventions dans tous nos lieux de vie (lycée, université, entreprise).

Ce signal que le gouvernement ne veut pas entendre ne sera pas sans lendemain. De nombreuses initiatives sont déjà prévues pour amplifier cette première semaine de mobilisation sociale. Nous donnons rendez-vous le 16 mai pour obtenir le vote de la loi d’amnistie sociale des syndicalistes et de la loi d’interdiction des licenciements boursiers, proposées par les députés communistes du Front de gauche.

L’austérité comme le capitalisme n’a pas d’avenir, nous si !
par Blog/Ami.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article