Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Jean-Luc Mélenchon sur le coût de l'opération Serval.

Que ce soit auprès des plus hauts dirigeants militaires ou de la commission de la défense de l'Assemblée, la réponse est la même. "Impossible de savoir ce que coûte cette opération après 12 jours [...] on ne sait jamais avant la fin des opérations".

Ordre d'idée :

Cela étant dit, il n'est pas interdit de tenter de savoir si les deux millions d'euros avancés par Jean-Luc Mélenchon sont complètement farfelus ou pas, en osant par exemple une comparaison avec l'Afghanistan pour avoir un ordre d'idée.

D'après un rapport parlementaire d'octobre 2012, la présence militaire française en Afghanistan a coûté en 2011 522 millions d'euros avec 4.300 hommes sur place. Cela fait 1,43 millions d'euros par jour et un coût quotidien par soldat de 333 euros. Le général de brigade aérienne Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l'IRIS, précise que cette somme comprend "tout ce qui est consommé comme carburant, munitions, entretien, vie de tous les jours, casse d'un certain nombre de matériels".

Surcoûts en début d'opération:

Si on applique ce même cout (333 euros) aux 2.100 soldats actuellement au Mali, cela donne presque 700.000 euros par jour. Après, il y a des différences entre le Mali de 2013 et l'Afghanistan de 2011. Jean-Vincent Brisset précise que "pendant la phase de montée en puissance, il y a des surcoûts extrêmement importants" notamment parce que la France est obligée d'emprunter, de louer des moyens de transports nécessaires à des pays étrangers.

Et pour Jean-Vincent Brisset, deux millions d'euros par jour, "ça ne parait pas impossible". Il rappelle que l'opération aérienne française sur la Lybie, certes très différente, a pu atteindre des coûts de "trois millions d'euros par jour".

Opérations extérieures:

Enfin, il faut savoir que l'argent dépensé au Mali par la France fait partie d'un poste budgétaire, les Opex, les opérations extérieures. Le budget prévisionnel a été fixé pour 2013 à 630 millions d'euros, avec tous les risques de dépassement que comportent les conflits.

Par GM.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article