Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Fin de la trêve hivernale : sans toit, il n’y a plus de droit !

Michel LE SCOUARNEC
Sénateur du Morbihan

Elu le 25 septembre 2011, Membre de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication

Expulsions locatives.

 

Reculée de 15 jours, la trêve hivernale se termine ce lundi 1er avril. Mauvais pied de nez pour toutes ces familles mises à la rue sans relogement, les plongeant encore plus dans la précarité et l’isolement.

Dans la ville d’Auray, environ 26% du parc immobilier sont des logements sociaux. Les effets désastreux de la reprise des expulsions locatives sont donc faciles à prévoir. Pour preuve dans notre pays, 113 000 décisions d’expulsions locatives, 12 000 recours à la force publique ont été effectués pour l’année 2011 et autant de drames humains.

J’affirme qu’il est impératif d’en finir avec ces pratiques qui ne respectent pas la dignité humaine, en réorientant la politique du logement pour la sortir enfin, de la sphère marchande.

Je rappelle qu’en mai 2011, avec mes collègues du Groupe Communiste, Républicain et Citoyen, nous avions soumis une proposition de loi permettant l’interdiction des expulsions locatives sans relogement pour les personnes qui n’ont pas les moyens de se maintenir dans les lieux. Le Sénat d’hier, alors majoritairement à droite avait rejeté ce texte.

Notre exigence de solidarité voudrait que soit créé un véritable service public et une sécurité sociale du logement. Il est nécessaire d’activer le fond d’indemnisation permettant de dédommager les propriétaires qui décident de renoncer aux expulsions et il faut mettre en place des mesures de prévention pour intervenir le plus tôt possible avant que la dette de loyer ne devienne trop importante.

Face au désarroi des familles et de la pénurie criante de logements sur nos territoires, je regrette que depuis de nombreuses années, les crédits alloués au logement fassent les frais d’une politique de restrictions tout comme les moyens des collectivités qui ont stagné, voire diminué, les empêchant de mener des politiques ambitieuses de construction à la hauteur des besoins.

J’appelle de mes vœux à l’urgence d’un moratoire sur le sujet, telle une exigence morale et politique pour le respect des droits humains, pour la dignité de la personne.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article