Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Depuis janvier c'est plus de 20 000 emplois détruits.

Le nombre d'emplois a continué à diminuer en France au premier trimestre 2013, selon une étude publiée par l'Insee ce jeudi. Mais le rythme de cette baisse a ralenti : dans le secteur privé,  20 300 postes ont disparu entre janvier et mars 2013, moitié moins qu'au cours du trimestre précédent. Cette baisse de 0,1% n'en est pas moins la quatrième consécutive. Elle est plus marquée dans l'industrie (-0,4%, soit 13 400 emplois de moins) et la construction (-0,3%, 4800 emplois). Au total, sur un an, plus de 133 000 postes ont disparu dans les secteurs marchands, qui emploient 16 millions de personnes environ. 

«Paradoxalement, ces destructions sont relativement limitées compte tenu de la faible croissance, souligne Eric Heyer, économiste à l'OFCE. Il n'y a pas de licenciements massifs, les fins de CDD représentent une grande partie des entrées à Pôle Emploi. Mais cela veut dire qu'il y a des sureffectifs dans les entreprises. Et donc que, lorsque la reprise viendra, elle se fera sans création d'emplois, car ces sureffectifs suffiront à absorber la production supplémentaire.»

Légère reprise de l'intérim:

Le redressement de l'intérim apporte une note plus claire à ce tableau. En baisse depuis mi-2011, ce secteur connaît une légère reprise au premier trimestre, avec 11 400 postes gagnés (+2,2% sur un trimestre). Les plus optimistes y verront le signe annonciateur d'une reprise. «Contrairement aux années 1990, on ne peut plus considérer l'intérim comme un élément précurseur sur le marché de l'emploi, tempère cependant Eric Heyer. Autrefois, les emplois en intérim annonçaient effectivement de futures embauches en CDI et CDD. Aujourd'hui, ils sont beaucoup plus nombreux et font office de variable d'ajustement, mais leur variation est à prendre avec précaution.» 

D'autant que, toujours selon l'institut statistique, les industriels français ont revu à la baisse leurs prévisions d'investissement pour 2013, prévoyant désormais un recul de 4% de leurs dépenses d’équipements alors qu’ils anticipaient une stabilité lors de la dernière enquête trimestrielle de l’Insee réalisée en janvier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article