Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Création du scrutin majoritaire paritaire pour les Conseils Généraux : une avancée démocratique ou un tripatouillage difficilement justifiable ?

20130118_vote_article_2_infographie

Lundi soir, l’Assemblée nationale a adopté la création du scrutin majoritaire paritaire pour les départements, avec deux candidats par canton, un homme et une femme, dans le cadre d'un projet de loi du gouvernement sur les élections locales. Ce projet, défendu par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, avait été rejeté par le Sénat en janvier.

Sincèrement, on tombe dans le ridicule !

Nous inventons une élection binominale en lieu et place du scrutin uninominal que nous connaissons. La seule justification de cette nouveauté historique est de garantir la parité homme/femme dans les assemblées départementales.

Pour Manuel Valls, le vote des députés « marque une étape importante dans la rénovation de la démocratie locale. En adoptant le scrutin binominal, l'Assemblée nationale a fait le choix de la modernité, celui de la parité et de la proximité ». Il a aussi souligné que « lors des débats, l'opposition n'est pas parvenue à proposer d'alternative crédible au projet du gouvernement ».

L’alternative crédible existe Manuel !

Je suis favorable à la parité, mais alors pour quelle raison ne pas avoir institué le scrutin proportionnel ? Marc Dollez l’a proposé pour les députés du Front de Gauche. Cela aurait assuré une avancée démocratique majeure dans la gestion des Conseils Généraux et leur représentation. Cela aurait assuré la liberté du choix de chaque citoyen à voir son opinion représentée dans ces assemblées s locales.

Pis encore, pour garder le même nombre d'élus départementaux, l'article 3 du projet de loi en cours de discussion, prévoit la réduction de moitié du nombre de cantons. Nos cantons seront donc à nouveau redécoupés alors qu’ils l’ont déjà été lors des précédentes élections. Avouez que les électeurs, surtout dans les centres urbains, ne vont plus rien y comprendre. Ils boudent depuis longtemps les élections cantonales. 

Par Blog ami.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article