Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Aide-Mémoire
GUYANE : Solidarité de classe avec les travailleurs en lutte !

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) tient à expri­mer sa soli­da­rité de classe avec les tra­vailleurs et la jeu­nesse de Guyane, enga­gés dans une lutte exem­plaire pour leurs reven­di­ca­tions légi­ti­mes en matière d’emplois, de ser­vi­ces publics et de sécu­rité.

La situa­tion économique et sociale catas­tro­phi­que de la Guyane (taux de chô­mage à 22 %, un ménage sur quatre vivant sous le seuil de pau­vreté, des mil­liers d’enfants non sco­la­ri­sés, des mil­liers d’habi­tants sans électricité , etc.) trouve sa source à la fois dans la crise du sys­tème capi­ta­liste qui frappe essen­tiel­le­ment les masses popu­lai­res, et dans l’héri­tage d’un ordre colo­nial que le statut de « dépar­te­ment d’outre-mer » n’a pas fait dis­pa­raî­tre. Pour preuve, le mépris avec lequel le gou­ver­ne­ment PS répond au mou­ve­ment social impulsé par l’Union des Travailleurs Guyanais : la minis­tre de l’outre-mer, Ericka Bareigts, refuse de se dépla­cer, lais­sant une délé­ga­tion de hauts fonc­tion­nai­res et tech­no­cra­tes tenter d’éteindre l’incen­die !

Pour sa part, le PCRF sou­tient plei­ne­ment le front de luttes blo­quant qui gran­dit depuis la semaine der­nière, unis­sant dans l’action et la grève géné­rale les tra­vailleurs d’EDF, de la santé, de l’éducation, de l’agri­culture, à toutes les cou­ches de la popu­la­tion vic­ti­mes des effets du capi­ta­lisme para­si­taire qui sévit en Guyane.

Le 26 mars 2017

 

SOURCE :

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog