Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Aide-Mémoire

Toujours en peine de faire parler d’autre chose que des affaires, François Fillon pousse d’une octave supplémentaire la ritournelle du complot. Le candidat LR est persuadé d’être la victime d’un « cabinet noir » de l’Élysée. Une stratégie qui fait mouche auprès du noyau dur de LR, mais inquiète bon nombre d’élus à droite.

En privé, François Fillon méprise ouvertement les comités d’accueil qui lui sont réservés depuis fin janvier. Lui se dit encore persuadé de « gagner cette élection ». « En partie grâce à vous » d’ailleurs, glisse-t-il aux journalistes qui l’interrogent. « Plus la presse va en faire dans la caricature, dans les attaques violentes, plus ça va cristalliser », ajoute celui qui a tout de même pris soin d’effacer l’application Twitter de son téléphone portable, avant de conclure, l’air déterminé : « Plus on m’attaque, plus je suis en forme. » Le candidat LR n’a pas le sentiment de « radicaliser » son électorat. Pour lui, seuls ceux qui l’attaquent sont responsables de ce durcissement. « Il y a des Français qui sont tellement en colère... Vous n’arriverez pas à les faire voter pour un candidat qui incarne la gauche », précise-t-il

.À chaque fois, le candidat LR est monté à la tribune, les traits tirés, pour dérouler un discours ponctué de « comme par hasard » sur les affaires et parfaitement inaudible sur le reste. La rhétorique du complotisme a franchi un cap supplémentaire au lendemain du meeting de Courbevoie, lorsque Luc Chatel, porte-parole principal de la campagne, a diffusé un communiqué intitulé « Les masques tombent ». S’appuyant sur un communiqué, cette fois-ci émanant du PS et réclamant le retrait de Fillon, le député y dénonçait ce qu’il considère être un « hold-up démocratique ». « Après des semaines de manœuvres, les socialistes signent enfin leur forfait », écrivait-il, avant de conclure : « Le forfait est ainsi signé de la grande manipulation orchestrée depuis des semaines. »

Par Ellen Salvi et MEDIAPART.

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog