Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Aide-Mémoire

Le frondeur de l'aile gôche du PS, Benoît Hamon, s’est imposé hier lors du premier tour des primaires dite "citoyenne" avec 36,35% des voix (selon des résultats partiels). Les électeurs socialistes ont sanctionné le quinquennat de Hollande et son ancien Premier ministre Manuel Valls

 
Primaire du PS : La politique gouvernementale désavouée par les sympathisants du PS
 
Avec 1.601.138 votants (sur 95% des bureaux de vote) la primaire du Parti socialiste et de ses satellites n'aura pas réussi à atteindre le niveau de 2011 (2.661.231), ni dépasser cette de la droite et du centre (4.298.097). 1 millions d'électeurs de 2011 sont restés chez eux, surement un sale coup de la météo (#LOL).

Quelques enseignements :

1- Le Parti socialiste, malgré de lourdes pertes et ses divisions internes, n'est pas encore mort.

Alors que son aile droite (avec Gérard Collomb, sénateur-maire-Président de la métropole de Lyon) est partie pour soutenir Emmanuel Macron, le Parti socialiste a réussi a tenir quelques 7530 bureaux de votes dans le pays (contre 9 200 en 2011) et a attiré quelques 1,7 millions de personnes a son scrutin interne. C'est autre chose que 200.000 "clics" sur un site de campagne propulsé par Nation Builder.

2- Le gouvernement et sa politique très largement sanctionné.

Hamon et Montebourg sont des trompettes de frondeurs. Aucun des deux n'a ma sympathie. Cependant il faut regarder les résultats partiels :

- La gôche dite "anti-austérité" (36,35% pour Hamon et 17,52% pour Montebourg) remporte 53,87% des suffrages. En se positionnant dans le domaine "social" et "économique", elle a mis Manuel Valls en difficulté et face à ses renoncements gouvernementaux.

- Le gouvernement sanctionné en interne. Manuel Valls et les autres candidats pro-austérité (Vincent Peillon, François de Rugy, Sylvia Pinel) ne rassemblent que 43,81% des suffrages (dont 31,11% pour Monsieur 49-3).

- Le phénomène Jean-Luc Bennahmias parvient à battre Jean-François Copé, la vraie nouvelle de ce jour est là !

- Les gens attendent une réponse politique et ont encore envie de croire que le PS peut être de gauche.

3- Les cartes politiques redistribuées

- Une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron si Benoît Hamon remporte cette primaire. Les caciques pro-Valls ne se rallieront pas à l'aile gôche du PS. Les défections seront nombreuses pour les présidentielles.

- Une mauvaise nouvelle pour Jean-Luc Mélenchon et ses (in)soumis. Avec la victoire de Benoît Hamon, la dynamique à gauche risque de basculer du côté des socialistes. Il ne faut pas sous-estimer cette aile gôche du PS et sa capacité à leurrer les gens, mais aussi a attirer les communistes, qui dégoûté par l'attitude de Mélenchon, se reporteront sur Hamon.

Bref, tout ça pour dire qu'au final je ne voterai pas socialiste et que pour Mélenchon c'est toujours pas acquis.
 
Par Nicolas MAURY

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog