Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Transports
source: Facebook

source: Facebook

SUPPRESSION des TRAINS de NUIT : un nouveau coup porté au service public ferroviaire

Samedi 1er octobre 2016 : fin de l’exploitation de 4 trains de nuit, dont le Paris Austerlitz/Bourg Saint Maurice, 103 ans de circulation interrompue par l'Etat et la Direction de La SNCF, tous deux fossoyeurs du service public et de l'industrie ferroviaire (Alstom) !
L’emploi cheminot sur la gare d'Austerlitz et les ateliers de Masséna est ainsi gravement menacé par le désengagement de L’État sur les Trains d’Équilibre du Territoire (TET).

La procédure d’appel d’offre de reprise de l’exploitation des trains de nuit fut une vaste mascarade, où un gouvernement a versé des larmes de crocodile en « déplorant » que la SNCF n’y ait pas répondu, alors que l’État en est l’unique actionnaire !

Suppressions d’emplois (cheminots et sous-traitants), territoires abandonnés, catastrophe sociale et environnementale : voilà les résultats de la casse du service public ferroviaire !
Car les TET, c'est 34 millions de voyageurs par an !

Nous le disons régulièrement : la pseudo « mise en concurrence » du ferroviaire, c’est la PRIVATISATION des lignes rentables et la SUPPRESSION des lignes et gares non-rentables !
CHEMINOTS, USAGERS : unissons-nous pour défendre et reconquérir le monopole public du transport ferroviaire, libéré des impératifs de rentabilité et voué au service exclusif des besoins populaires !

 

La CGT Cheminots Versailles

 

 

SOURCE:

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog