Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Internationale

C'est un véritable séisme politique qui vient de se produire ce mercredi en Catalogne. Le parlement catalan a adopté les conclusions de la commission d'étude du processus constituant. Un défi lancé par l'institution représentative au tribunal constitutionnel espagnol en dressant les contours du futur Etat catalan.

 
 
Catalogne : L'indépendance se fera avec ou sans l'accord de Madrid
 
C'est à la majorité absolue que les groupes indépendantistes Junts Pel Si et de La CUP ont voté un texte qui préconise la « déconnexion » de la Catalogne et qui prévoit un mécanisme unilatéral dans l'exercice de la démocratie. En clair, ce texte établit que le parlement pourrait organiser un référendum sur la question de l'indépendance, lequel, en cas de victoire, entraînerait de facto le lancement du processus d'indépendance de manière unilatérale, sans nul besoin de l'assentiment, ni du gouvernement espagnol, ni de l'Europe, ni d'aucune instance internationale.

De plus le texte prévoit qu'aucun juge ou tribunal ne pourra le cas échéant contrôler, enrayer ou stopper le processus d'indépendance ainsi engagé. Le parlement catalan devenant de fait, le seul et unique responsable légal du processus indépendantiste. La désobéissance aux lois et institutions centrales espagnoles se retrouvant dans un cadre légal.

Le vote s'est déroulé dans une ambiance tendue. Les indépendantistes ont adopté le texte en mobilisant leur majorité absolue de 72 députés sur 135. 11 voix se sont opposés au texte.

Junts Pel Sí (62 sièges, qui regroupe le centre-droit du parti démocrate catalan (PDC) et le centre gauche de la Gauche Républicaine (ERC)) et la gauche radicale de la CUP (10 sièges), ont fait bloc pour voter ce texte qui est un défi ouvert au pouvoir central espagnol. Les Indépendantistes modérés ont donc reconnu l'impasse de leur démarche et accepté la nécessité du recours à l'unilatéralité pour avancer vers l'indépendance.

L'opposition a bien tenté de faire bloc contre l'adoption de cette motion, en vain. La droite du PP (Partido Popular) et les centristes de Ciudadanos ont même dû quitter l'hémicycle dénonçant un texte illégal. Les socialistes quant à eux n'ont pas pris part au scrutin tandis que CSQEP (Podemos et écolocommunistes) a voté contre.
 
Par: Nicolas Maury.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog