Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Ancien PS

 

Il manquait, comme la dernière fois, deux voix, pour que soit déposée la fameuse motion de censure émanant de la gauche.

On pourrait raisonnablement penser que les élus d'hier ont choisi la même option et que ceux qui avaient décidé de signer pour une motion de censure en mai dernier l'ont encore fait en ce mois de juillet. Sauf que non. Quatre nouveaux députés ont apporté leur soutien : Philippe Baumel, Sylviane Alaux, Hervé Féron et Nathalie Chabanne.

Si les 56 élus ayant signé la motion de censure en mai avaient fait de même en juillet, celle-ci aurait recueilli 56+4=60 signatures, soit plus que les 58 nécessaires. Seulement voilà : si quatre députés ont changé d'avis dans un sens, quatre ont fait le chemin inverse. Il s'agit d'Alexis Bachelay, Yann Galut, Isabelle Bruneau et Laurent Kalinowski.

Du coup, la loi Travail a été adoptée en deuxième lecture.  

 

Par Citoyen18.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog