Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Europe

La cession de 67 % de la société du Pirée (OLP), le plus grand port de Grèce, au géant chinois du transport maritime China Ocean Shipping Company (Cosco), a été validée vendredi 1er juillet par le Parlement grec, juste avant une visite du premier ministre, Alexis Tsipras, à Beijing.

 
Le Parlement grec valide la cession du port du Pirée au géant chinois Cosco
 
La majorité des députés présents, 223 députés sur les 248, à l’exception de ceux du parti communiste KKE et du parti néo-nazi Aube dorée, ont voté en faveur de cette concession d’exploitation de l’OLP jusqu’à 2052, signée en avril entre Cosco et l’Agence grecque de privatisations, pour 368,5 millions d’euros.

Certaines dispositions du texte initial de projet de loi, élaboré par le ministère de la marine marchande, avaient été fortement critiquées mardi par Cosco, qui avait accusé le gouvernement de vouloir changer « les termes de base convenus » lors de l’offre de Cosco pour le rachat du Pirée. Le ministre de la marine marchande, Thodoris Dritsas, a dû céder aux exigences du groupe chinois en déposant des amendements mercredi tout en répondant que « les protestations de Cosco étaient exagérées et sans base légale ».

Avant l’arrivée au pouvoir en janvier 2015 du parti Syriza d’Alexis Tsipras, ce dernier était contre la privatisation de l’OLP

Selon les médias d’opposition, le gouvernement avait tenté d’imposer à Cosco des réglementations concernant la garantie de l’emploi et de supprimer certaines dispositions bénéficiant au groupe prévues dans le contrat de cession. Nouvelle Démocratie (droite), principal parti d’opposition et favorable à la cession, a qualifié la gestion gouvernementale dans cette affaire « d’irresponsable », et rappelé qu’avant l’arrivée au pouvoir en janvier 2015 du parti Syriza d’Alexis Tsipras, ce dernier était contre la privatisation de l’OLP.

La cession controversée de l’OLP, l’une de plus importantes privatisations effectuées par le gouvernement Syriza, doit renforcer les relations gréco-chinoises. Cosco, basé à Hongkong, le seul candidat en lice pour la concession, était déjà présente au Pirée depuis 2008, avec l’acquisition de deux terminaux de ce port, le plus important du pays. Il aspire à transformer Le Pirée en plus grand centre de transit du sud-est de l’Europe, et à en faire un pont entre l’Asie et l’Europe.

A l’invitation de son homologue chinois, Li Keqiang, Alexis Tsipras a quitté vendredi Athènes pour se rendre à Pékin pour une visite de six jours en Chine.

 
Par: Nicolas MAURY.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog