Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Economie

Communiqué des député-e-s communistes et apparentés (Front de gauche).

 
Le Gouvernement renvoie l’encadrement des rémunérations aux calendes grecques
L’Assemblée nationale a adopté ce matin notre proposition de loi visant à encadrer les rémunérations dans les entreprises.

La disposition phare, prévoyant un encadrement effectif des rémunérations dans les entreprises, a été rejetée, malgré les engagements publics pris par plusieurs membres de la majorité. Nous le déplorons, à l’heure où les scandales sur les rémunérations délirantes des dirigeants d’entreprises se multiplient.

La limitation du cumul de mandats d’administrateurs, tout comme le dispositif visant à rendre contraignant le vote des actionnaires, ont cependant été adoptés.

Par ailleurs, nous nous félicitons que le texte ait pu être considérablement enrichi lors des discussions, contre l’avis du Gouvernement : ainsi, l’allégement de la fiscalité sur les actions gratuites, adopté dans la loi dite « Macron » et qui représente, ni plus ni moins, qu’un scandaleux cadeau aux plus aisés a été supprimé. En parallèle, l’Assemblée a adopté nos amendements visant à renforcer la présence des salariés dans les conseils d’administration des entreprises, une avancée incontestable.

Pour autant, l’encadrement des écarts de rémunération dans l’entreprise reste essentiel. Ce n’est pas seulement une question morale mais aussi une question d’efficacité économique et sociale. Le Gouvernement doit prendre ses responsabilités et mettre enfin en application ses déclarations de " bonnes intentions " .


 
Par: Nicolas Maury

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog