Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Syndicats

"La police nous a empêchés d'avancer, ça a fait un tassement et ça énerve", a déploré le secrétaire général de la CGT, en tête du cortège du 1er mai dimanche

 
Philippe Martinez (CGT) : "La police nous a empêchés d'avancer"
 
"J'étais en tête de cortège, et la police nous a empêchés d'avancer, ça a fait un tassement et ça énerve, et il y a des effets de foule qui ne sont pas contrôlables", a déploré sur iTELE Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, après la manifestation du 1er mai.

"Faire la clarté sur les ordres qui sont donnés". À Paris, certains manifestants se sont confrontés aux CRS et le cortège a été provisoirement bloqué vers 17h, notamment pour séparer les manifestants pacifiques des casseurs. Mais pour Philippe Martinez, le blocage a duré trop longtemps. "J'ai entendu Valls et Cazeneuve remettre en cause les organisateurs. Plutôt que de dire ça, il y a besoin de faire la clarté sur les ordres qui sont donnés et pourquoi on empêche les manifestations d'aller jusqu'au bout de leur parcours", tacle le syndicaliste.
 
Philippe Martinez (CGT) : "La police nous a empêchés d'avancer"
 
 
Par: Nicolas Maury

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog