Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Livres
Livre : Le Parti en toute transparence  ALAVARO CUNHAL  215 pages  15 euros (Éditions Delga)Livre : Le Parti en toute transparence  ALAVARO CUNHAL  215 pages  15 euros (Éditions Delga)

Livre : Le Parti en toute transparence ALAVARO CUNHAL 215 pages 15 euros (Éditions Delga)

Écrit en 2001, ce texte est une analyse remarquable de la situation des sociétés capitalistes et du rapport des forces au niveau mondial au début du XXIème siècle, par ce grand intellectuel communiste qu’était l’ancien secrétaire général du Parti Communiste Portugais, Alvaro Cunhal.

Ce texte rend compte des situations les plus complexes avec grande clarté et simplicité. Il affirme à juste titre que la révolution russe de 1917 a été le plus grand évènement du XXème siècle qui marquera pour toujours l’histoire de l’humanité. Également, l’auteur met l’accent sur l’offensive généralisée de l’impérialisme qui, sous la houlette des États-Unis, tente de maîtriser les ressources mondiales par la surexploitation et le pillage des peuples, ce qui a été amplement confirmé depuis par les guerres récentes à caractère colonialiste (Afghanistan, Irak, Lybie...) ainsi que celles dont menacent la planète les porteurs de guerre du capitalisme comme la nuée porte l’orage (Iran, Syrie…). Combien paraît aujourd’hui dérisoire la phrase de Fiterman, ce pitoyable opportuniste, qui affirmait que "désormais, la politique de la force avait fait place à la force de la politique" ; on ne voit pas la vie de la même manière lorsque l’on subit la surexploitation capitaliste que lorsque l’on est calé bien confortablement dans les prébendes des institutions de la "démocratie" bourgeoise.

 

Par: Alvaro Cunhal, Sept 2001.

Lire la suite ici sur le blog de nos amis du « Réveil Communiste »

#Débat communiste

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog