Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Humeurs

Un jeune homme de 18 ans qui s'était introduit dans une maison de Figeac (Lot) pour y voler du riz et des pâtes "par nécessité" a été condamné à 2 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cahors. Son avocate parle d'un nouveau chapitre des "Misérables".

 
Il vole du riz et des pâtes parce qu'il "avait faim" : 2 mois de prison ferme
 
Le tribunal correctionnel de Cahors a condamné jeudi à 2 mois de prison ferme un jeune homme de 18 ans et demi poursuivi pour avoir volé du riz, des pâtes et une boîte de sardines dans une maison de Figeac dans laquelle il s'était introduit, a indiqué son avocate.

Le jeune homme, qui vit dans la rue et dormait sous une tente, a indiqué à la barre que ce jour de février 2016 il "avait faim" et a indiqué aux magistrats qu'il avait commis ce vol "par nécessité", ne volant rien d'autre. La victime n'avait pas porté plainte, le carreau cassé étant remboursé par les assurances et le voleur n'ayant pas faire d'autres dégâts dans la maison.

Pour ce vol avec effraction, le procureur avait réclamé 5 mois de prison ferme. L'avocate du prévenu, Maître Adeline Nesliat-Delhaye avait demandé la relaxe, rappelant la jurisprudence en matière "d'état de nécesstité". Elle a fait référence devant le tribunal, à un nouveau chapitre des "Misérables" de Victor Hugo, où Jean Valjean est condamné à 20 ans de bagne pour avoir volé un pain.

Mais le tribunal de Cahors ne l'a pas suivi. Il a condamné le jeune homme à deux mois de prison ferme. Le condamné, selon son avocate, devrait faire appel.
 
Par: Citoyen18.

Commenter cet article

Citoyen18 24/05/2016 09:42

Quant on disait que la justice n'est que façade et que derrière "que tu soit riche ou pauvre" tu n'a pas les mêmes change devant un juge, en voici une nouvelle preuve. Que n’appliquons pas la même règle avec les Balkany ou Sarkozy ou bien encore les Cahuzac, Dassault, ou les dirigeants des banques qui on sue profité de la manne d'argent verser par l'état et qui trompe ce même état au Panama ou ailleurs. Qu'est ce que cette démocratie bananière?

Articles récents

Hébergé par Overblog