Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Europe
Dénoncer la politique du PS et de François Hollande, sans mettre en cause l'Union européenne ? [par Jean Lévy]

Et l'Europe ?

 

Aujourd'hui, notre peuple est confronté à une véritable contre-révolution économique et sociale menée tant par la droite que par le PS, conduisant notre pays à la ruine et les Français à un recul historique de civilisation. Les effets de cette néfaste politique sont rejetés par une large majorité de citoyens, qui se réfugient dans l'abstention. Ils ne voient pas d'issue à la situation. 

Pourquoi ? 

Cette attitude de repli est motivée par l'absence de perspectives. Celles-ci, limitées à la France, offrent le seul choix électoral - PS ou droite - ou le FN. Et chacun sent que cela ne mène nulle part. 

Pourquoi en sommes-nous là ?

Parce que la classe dominante à tout intérêt à cacher les vrais enjeux, les raisons réelles de la politique menée, les lieux où sont prises les décisions.

Centrer l'attention des masses populaires sur les comparses, qui en France, ne font qu'appliquer les consignes données par Bruxelles - les fameuses 'directives' - au nom de l'oligarchie européenne, et camoufler ainsi les vrais donneurs d'ordre, permet à ceux-ci de régner, sans véritable contestation de l’Union européenne.

Mais qui pose cette question décisive, celle de la souveraineté nationale ?

Mais qui dénonce comme fait essentiel la captation du pouvoir par des intérêts privés étrangers à notre pays ? 

Qui fait la lumière sur le lien entre la concentration du capital financier, sa volonté de supprimer tout obstacle à la réalisation de ses objectifs : la "libre circulation de la monnaie, des hommes et des marchandises" avec comme loi d'airain, "la " concurrence libre et non faussée", d'où découle la politique d'austérité imposée aux vingt-huit peuples de l'Union européenne ?

Pas le Front national, assurément !

Qui mène, en vérité, comme combat essentiel, la reconquête de l'indépendance de la France, la souveraineté de son peuple, en martelant que ces objectifs de reconquête, sont les conditions pour mettre fin à l'austérité et la mise en œuvre de toute politique de progrès social en France ?

N'est-ce pas nécessaire d'en faire le combat premier ?

Par Jean LÉVY

 

SOURCE:

 

#Tribune libre

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog