Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #ACTIONS

Pour la 2ème fois en quelques semaines le gouvernement vient de décider de recourir à l’article 49 alinéa 3 de la constitution au sujet de la loi Travail. Après avoir cherché à déligitimer les mobilisations de rue, il a décidé de baillonner le parlement en refusant dès le début tout vote d’amendement.

Il s’agit d’un aveu d’échec : ce gouvernement n’a plus de majorité pour faire passer ses lois de casse sociale. Il n’a donc plus de légitimité politique.

Il s’agit d’une forfaiture démocratique puisque le 49-3 n’est rien d’autre que le contournement brutal des élu-e-s du peuple.

Il s’agit d’un suicide politique car nul ne pardonnera à ce gouvernement et à François Hollande ce prix à payer pour obéir aux ordres de Bruxelles et Berlin en échange d’un assouplissement budgétaire.

Il s’agit d’une dérive supplémentaire de la monarchie présidentielle de plus en plus autoritaire qu’est la 5ème République. Une 5ème avec laquelle nous comptons en finir si demain nous gouvernons la France en convoquant une constituante.

Il s’agit de l’ultime possibilité offerte aux parlementaires opposants de gauche à la loi travail de dire leur refus de cette politique de droite : le PG leur demande donc de voter la motion de censure.

 

Par: Le PRG.

Pour la 2ème fois en quelques semaines le gouvernement vient de décider de recourir à l’article 49 alinéa 3 de la constitution au sujet de la loi Travail. Après avoir cherché à déligitimer les mobilisations de rue, il a décidé de baillonner le parlement en refusant dès le début tout vote d’amendement. - See more at: https://www.lepartidegauche.fr/communique/49-3-la-forfaiture-trop-censurons-ce-gouvernement-34729#sthash.xhGT9nkb.dpuf

Pour la 2ème fois en quelques semaines le gouvernement vient de décider de recourir à l’article 49 alinéa 3 de la constitution au sujet de la loi Travail. Après avoir cherché à déligitimer les mobilisations de rue, il a décidé de baillonner le parlement en refusant dès le début tout vote d’amendement.

Il s’agit d’un aveu d’échec : ce gouvernement n’a plus de majorité pour faire passer ses lois de casse sociale. Il n’a donc plus de légitimité politique.

Il s’agit d’une forfaiture démocratique puisque le 49-3 n’est rien d’autre que le contournement brutal des élu-e-s du peuple.

Il s’agit d’un suicide politique car nul ne pardonnera à ce gouvernement et à François Hollande ce prix à payer pour obéir aux ordres de Bruxelles et Berlin en échange d’un assouplissement budgétaire.

Il s’agit d’une dérive supplémentaire de la monarchie présidentielle de plus en plus autoritaire qu’est la 5ème République. Une 5ème avec laquelle nous comptons en finir si demain nous gouvernons la France en convoquant une constituante.

Il s’agit de l’ultime possibilité offerte aux parlementaires opposants de gauche à la loi travail de dire leur refus de cette politique de droite : le PG leur demande donc de voter la motion de censure.

- See more at: https://www.lepartidegauche.fr/communique/49-3-la-forfaiture-trop-censurons-ce-gouvernement-34729#sthash.xhGT9nkb.dpuf

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog