Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Politique

Interrogé sur le blocage des raffineries, Emmanuel Lépine, le secrétaire général de la branche pétrole de la CGT renvoie la responsabilité au gouvernement.

Emmanuel Lépine : "Ce n'est pas la CGT qui se radicalise mais le gouvernement"
"Ce n'est pas la CGT qui se radicalise mais le... par Europe1fr

Six des huit raffineries sont bloquées en France lundi. Au total, ce sont 1.500 stations-service sur 12.000 qui sont à sec. Mais pour Emmanuel Lépine, secrétaire général de la branche pétrole de la CGT interrogé sur Europe 1, "si les gens sont embêtés, c'est la conséquence de l'entêtement du gouvernement" qui fait "le sourd."

Obtenir le retrait de la loi Travail. La CGT demande depuis le début du mouvement de contestation le retrait pur et simple de la loi Travail. "Je pense qu'on a mis le clignotant depuis presque un mois", se justifie Emmanuel Lépine. "On avait annoncé un préavis dans les raffineries. La seule réponse que l'on a face à nos actions, c'est l'envoi des forces de l'ordre pour dégager les lieux. Je rappelle que la grève est un droit individuel et je récuse le terme de blocage des raffineries. Il s'agit d'une grève des salariés des raffineries."

"Notre but, ce n'est pas d'embêter les gens", poursuit Emmanuel Lépine. "On dit souvent que la CGT se radicalise. Moi, je dis que c'est le gouvernement qui se radicalise. Il n'a entendu ni les députés avec le 49.3 ni les partenaires sociaux avant ni les manifestants dans la rue." Une nouvelle journée de mobilisation nationale est prévue jeudi contre la loi Travail. "Le gouvernement doit réagir vite pour ne pas continuer à bloquer les gens", conclut Emmanuel Lépine.

 
Par: Nicolas Maury.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog