Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Transports
Jean-Claude SANDRIER président de l'association Urgence Ligne POLT - Manu Savoy

Jean-Claude SANDRIER président de l'association Urgence Ligne POLT - Manu Savoy

Samedi matin, une vingtaine d’élus et de représentants associatifs de l’Association urgence ligne Polt étaient réunis en conseil d’administration à La Souterraine. L'annonce de l'annulation du projet LGV par le Conseil d'Etat la veille a suscité de nombreuses réactions.

Pour le président de l'Association urgence ligne Polt, Jean-Claude Sandrier, qui refuse d'opposer les deux lignes, la décision d'annulation de la Déclaration d'utilité publique (DPU) de la LGV Poitiers-Limoges par le Conseil d'Etat rend tout de même "plus que jamais nécessaire l'accélération du processus de modernisation de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (Polt)". Le président espère que le gouvernement adoptera désormais "l'ambition souhaitée" pour cette ligne par le rapport Duron.

 
L'annulation du DPU de la LGV fait réagir de nombreuses personnes. Le NPA Creuse tout d'abord. "Après 8 années de lutte contre le projet de LGV, à en démontrer la terrible nuisance pour notre département, mais plus globalement pour l'ensemble des territoires traversés par la ligne POLLT, nous avons gagné ! L'ensemble des citoyennes et des organisations qui ont combattu ce projet peuvent être fiers de cette victoire, en particulier la CGT Cheminot de la Creuse."[...] 
 
"Le NPA note avec intérêt et circonspection, nos adversaires d'hier qui se rallient aujourd'hui à la victoire contre ce « train de quelques uns contre le train de tous », véritable gabegie financière, destructrice de l'environnement et d'un véritable aménagement du territoire. Cette victoire doit maintenant aider et encourager ceux et celles qui luttent contre la destruction du service public, en commençant par la rénovation de la ligne POLT."
 
 
De même, le CRI, Coordination des riverains et impactés contre le projet LGV Limoges-Poitiers "salue l’indépendance des magistrats du Conseil d’Etat, restés insensibles aux pressions directes ou indirectes du personnel politique limousin. Il a fallu de puissantes raisons d’intérêt général (financières, environnementales, agricoles, humaines) pour que le Conseil d’Etat fasse évoluer sa jurisprudence et annule cette DUP. Le décret de Déclaration d’Utilité Publique de la LGV Poitiers-Limoges, décret du 10 janvier 2015, constituait la base légale des actes faits depuis en vue de la réalisation de cette ligne ferroviaire à voie unique. Cette base légale étant supprimée rétroactivement, l’ensemble du processus est nul et non avenu." 
 
A l'opposé, l'association Altro 16, à La Rochelle, estime que c'est une "triste nouvelle pour l'aménagement équilibré du territoire, le développement économique et l'environnement. Opposer le POLT et la ligne nouvelle Poitiers-Limoges, c'est limiter le débat aux seules relations du Limousin avec Paris et c'est figer le territoire desservi par le POLT, ligne qu'ALTRO appelle à repenser en articulation avec le Poitiers-Limoges dans le cadre du projet territorial du triangle Bretagne-Pays basque-Lyon. ALTRO a travaillé sur cette articulation et demande au gouvernement, dans le cadre du Réseau Trans-européen de Transport (RTE-T), de prendre en compte la connexion du corridor atlantique au corridor Méditerranée à Lyon et de reconnaître que le Poitiers-Limoges est une des sections de cette transversale européenne Via atlantica."
 
Par: Virginie Mayet

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog