Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Syndicats

Après douze années passées à cette fonction, Alain Borg cède sa place de secrétaire général de l'Union départementale de la CGT à Alain Guilmain. - Après douze années passées à cette fonction, Alain Borg cède sa place de secrétaire général de l'Union départementale de la CGT à Alain Guilmain. 
 

Après douze années passées à cette fonction, Alain Borg cède sa place de secrétaire général de l'Union départementale de la CGT à Alain Guilmain.

Marqué par un changement de secrétaire général, le congrès de l’Union départementale de la CGT a aussi abordé la stratégie à adopter pour mener les luttes.

De ces douze années à la tête de l'Union départementale de la CGT, Alain Borg en conservera un enrichissement intellectuel important. « Ce fut prenant et exaltant », résume-t-il. « C'est un engagement qui fait aller de l'avant dans le sens du collectif. » Avant de céder sa place de secrétaire général – il reste néanmoins dans l'organisation – il a salué la bonne participation des syndiqués au congrès de l'Union départementale de la CGT, qui s'est déroulé, jeudi et vendredi, à la Bourse du travail, à Blois. Entre 150 et 170 personnes étaient présentes à ces deux jours. La confédération était représentée par Nadine Prigent, membre de la commission exécutive. Depuis le dernier congrès qui s'est tenu fin 2012, de nouvelles sections syndicales CGT sont nées en Loir-et-Cher. C'est le cas, par exemple, au sein de l'ADAPEI 41, de Beauce Sologne travaux publics, de Commerciale de maroquinerie et des Transports du Loir-et-Cher. La CGT est passée au-dessus des 2.500 syndiqués à jour de cotisation dans le département. « Il faut encore être plus nombreux pour avoir un rapport de force, notamment sur la question des salaires. Actuellement, toutes les propositions d'augmentation de salaires dans les entreprises n'atteignent pas plus de 1 % », annonce-t-on à la CGT.

" De la souffrance au travail "

La structuration des syndicats et la stratégie des luttes à mener ont été notamment les sujets abordés lors de ce congrès. « Ce qui donne du poids à nos actions, c'est l'unité des salariés. On se positionne sur ce qu'on veut gagner, c'est-à-dire un nouveau statut du travail salarié avec une sécurité sociale couvrant l'ensemble des salariés et 100 % des risques. C'est une utopie réalisable, mais profondément anti-capitalisme », poursuit Alain Borg. « On voit ce que le capitalisme produit : des milliers de morts à cause des guerres et au travail. Des camarades nous expriment leur souffrance au travail face au rouleau compresseur du patronat avec l'appui du gouvernement. »
Le syndicat redoute à terme la disparition du conseil des prud'hommes, ce qui ne permettrait plus aux salariés de se défendre.
La CGT est consciente que le syndicalisme n'est pas spontané. « Il faut aller vers les salariés, ce qui implique de former nos syndiqués, de leur donner les éléments nécessaires pour participer à la transformation de la société. Globalement, il n'y a pas assez de syndiqués, toutes organisations confondues. »
Syndiqué à la CGT depuis 1989 et opérateur chez Delphi, Alain Guilmain, 46 ans, est devenu, vendredi, le nouveau secrétaire général de l'Union départementale. Responsable de l'Union locale de Blois de 1998 à 2013, il poursuivra le travail entamé par son prédécesseur. Il se penchera notamment sur la préparation du 51e congrès confédéral, qui se tiendra en avril prochain, à Marseille.

La CGT lance un comité ouvert au monde syndical et associatif pour défendre la liberté d'expression et syndicale, avec un rassemblement, jeudi 4 février, à 17 h 30, devant le tribunal de grande instance de Blois.

Par: Claire Neilz et la NR.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog