Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Aide-Mémoire

Avec le reportage de Paul Moreira "Ukraine les masques de la révolution" ( visionnable ici) pour Spécial investigation sur Canal +, les français ont pu découvrir le visage d'une des nombreuses victimes de la folie sanguinaire de la junte fasciste de Kiev, notre camarade Vadim Papura, mort dans la Maison des syndicat d'Odessa ce funeste 2 mai 2014, il avait 17 ans

La France découvre Vadim Papura, ce jeune communiste assassiné à OdessaVadim Papura, 17 ans, été parmi ceux qui ne seront pas sorti vivant de l’incendie de la maison des syndicats de Odessa ce funeste 2 mai 2014.

Élève de première année de l’Université nationale de Odessa Mechnikov, militant du Komsomol (LKSMU) et du Parti Communiste d'Ukraine (KPU). Le jour de la bataille sur la place de Koulikovo, quand il a appris que les nationalistes se déplaçaient dans cette direction, il a tenté de s’échapper et avec les autres compagnons, et camarades, il s’est réfugié dans la maison des syndicats.

Selon sa mère Fatima Papura, son fils avait l'habitude de se rentre à des réunion et des actions pour des raisons idéologiques. Il manifestait ce 2 mai.

"Mon fils est mort dans cette terrible nuit. Il n’avait pas encore 18 ans. il était là pour son idéal et ses principes. Et maintenant il n’y a plus rien. Quand ils ont mis le feu à la maison des syndicats, il était là. Tentant d’échapper au feu il a sauté par la fenêtre. Mon bébé était là gisant sur le sol avec sa tête ensanglantée."

Les funérailles de Vadim se sont déroulées le mardi 6 mai 2014.

Vadim Papura est devenu un héros communiste dans les pays de l'ex-URSS et en Ukraine même. Il est devenu un modèle pour de nombreux jeunes antifascistes. Il a rejoint Daniel Fery, 16 ans, mort le 8 février 1962 au métro Charonne, dans le panthéon de ceux qui sont tombés face au fascisme et qui ont donné leurs vies pour que vive la liberté.

 
Par: Nicolas Maury.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog