Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Le nombre de pauvres en France repart à la hausse selon l'Insee.

Ne nombreuses familles sous le seuil de pauvreté s'en sortent grâce à la solidarité ©maxppp

 

Après deux années de baisse, le taux de pauvreté repart à la hausse en France selon l'Institut national de la statistique et des études économiques. Il passe de 14% en 2013 à 14,2% en 2014. Toujours selon l'Insee, le gouvernement a pourtant pris des mesures importantes contre la pauvreté depuis 2012, la situation aurait donc été bien pire sans mécanisme de correction.

Selon l'Insee, cette augmentation de la pauvreté s'explique surtout par la précarité des bas salaires. Les personnes en CDD ou en intérim ont accumulé assez peu d'heures de travail en 2014, leurs niveaux de salaires sont donc bas, le chômage a augmenté et cela creuse l'écart avec les plus hauts revenus.

La fiscalité a permis de réduire les inégalités, pas pour tous.

L’étude de l’Insee met en avant plusieurs réformes qui ont été efficaces pour réduire les inégalités en 2014, notamment la hausse de l'impôt sur le revenu ciblée sur les ménages les plus riches alors que, dans le même temps, les ménages modestes ont bénéficié d'une réduction exceptionnelle de cet impôt. L'Insee cite également "les revalorisation exceptionnelles de certaines prestations" comme les minima sociaux.

 

Selon l'Insee, ces politiques ont permis de limiter les dégâts et d'atténuer la hausse de la pauvreté, mais elles n'ont pas été suffisantes pour la réduire vraiment depuis 2012, le niveau de pauvreté est quasiment revenu au niveau de 2011. Il y aurait donc en 2014 un peu plus de 14% de pauvres. Il s'agit de personnes qui vivent avec moins de 1.000 euros par mois, 2.000 euros pour un couple avec deux enfants.

 

Par Célia Quilleret  et FranceInfo.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article