Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Aide-Mémoire
VILLEJUIF (Val-de-Marne) : La PLACE Georges MARCHAIS renaît, après la décision du Tribunal VILLEJUIF (Val-de-Marne) : La PLACE Georges MARCHAIS renaît, après la décision du Tribunal
Le Tribunal administratif de Melun a tranché. Le parvis Georges Marchais de Villejuif pourra garder sa plaque.  Mi décembre 2014, le Conseil municipal de la ville avait décidé de débaptiser cette placette inaugurée un an plus tôt par la précédente maire, pour la renommer Georges Mathé, en hommage à un professeur cancérologue et immunologue qui a travaillé à l’Institut Gustave-Roussy et à l’Hôpital Paul-Brousse de la ville.  
Cette décision avait heurté la population et les élus, au-delà des seuls militants communistes. Premier secrétaire national du PCF de 1972 à 1994, Georges Marchais avait en effet été député de la circonscription comprenant Villejuif pendant 26 ans, de 1973 à 1997.  
Quelques jours après le vote de la décision municipale, une manifestation contre cette décision avait réuni habitants, élus et parlementaires de tous bords politiques, aux côtés de la famille de l’homme politique. A Villejuif, cette polémique s’inscrivait dans un contexte déjà tendu depuis la victoire du maire UMP Franck Le Bohellec sur la maire sortante PCF Claudine Cordillot, aux municipales de mars 2014, grâce à une alliance de second tour avec une partie de la gauche.
 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog