Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Publié le par "Citoyen 18"
Publié dans : #Aide-Mémoire

Les Français vivent moins vieux. En cause, non des causes "conjoncturelles", mais la dégradation de l'environnement des générations nées après 1960. On vient de l'apprendre, l'espérance de vie en France a baissé en 2015, d'environ 3 mois pour les hommes et de 4 mois pour les femmes. C'est le constat établi par l'Insee. Les démographes expliquent que les causes sont « conjoncturelles » : une épidémie de grippe en début d'année, une canicule en juillet et un coup de froid en octobre. Si les épisodes climatiques expliquent en partie cette mauvaise surprise, il y a bien évidemment d'autres causes.

Depuis plusieurs années, l'augmentation de l'espérance de vie est due pour l'essentiel à la diminution de la mortalité des plus de 65 ans. Pour les autres tranches d'âge, le taux de mortalité ne baisse pratiquement plus. Et si les personnes âgées vivent longtemps – la France compte plus de 20 000 centenaires, du jamais-vu dans l'histoire de notre pays –, c'est le résultat d'une situation très particulière, qui ne se reproduira plus : les plus de 80 ans sont nés entre les deux guerres mondiales, majoritairement à la campagne, dans un environnement peu pollué, avec une alimentation bien plus saine que celle d'aujourd'hui, et un mode de vie beaucoup moins sédentaire.

Par ailleurs, ils ont bénéficié, surtout dans la seconde moitié de leur vie, sans conteste, des progrès de la médecine. Malheureusement, les générations suivantes – en particulier celles nées à partir des années 1960, ont été confrontées dès leur naissance à la pollution, aux effets de l'industrialisation, de l'agriculture, à une alimentation de médiocre qualité nutritionnelle et à la sédentarité.

Explosion des maladies chroniques:

 

Si l'on s'en tient aux chiffres de la Caisse nationale d'assurance maladie, on constate que les maladies chroniques explosent. C'est le cas du diabète, des maladies cardiovasculaires, qui ont progressé 5 fois plus vite que la population, et des cancers, 4 fois plus, avec une incidence chez les adolescents de + 1,5 % par an depuis 30 ans. Ces pathologies sont autant de menaces pour l'espérance de vie qui ne pourra malheureusement, si rien n'est entrepris, que continuer à diminuer. Sachant que le capital santé s'acquiert essentiellement entre la naissance et la fin de l'adolescence, celui des générations futures est donc fortement entamé et on peut douter que les enfants d'aujourd'hui vivent aussi longtemps que leurs parents.

Il faut sortir du déni et agir vite, notamment en interdisant certaines substances chimiques dangereuses, présentes dans notre environnement, et en limitant l'exposition à de nombreuses autres suspectes, comme certains perturbateurs endocriniens, pour protéger les plus fragiles, et ce, dès la période fœtale.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog