Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Les Breves

Rachida Dati a été suspendue ce lundi du groupe Les Républicains à la ville de Paris pour des retards de cotisation. Selon plusieurs sources, la maire du 7e arrondissement devrait 6.500 euros au groupe. L'entourage de l'ancienne ministre assure qu'elle n'a pas l'intention de payer.

C'est une décision prise "à l"unanimité", précisent les participants à la réunion. Ce lundi matin, le bureau du groupe Les Républicains à la mairie de Paris présidé par Nathalie Kosciusko-Morizet a décidé de suspendre Rachida Dati jusqu'au 1er novembre.

------

"Face au risque" FN, Caresche soutient "l'hypothèse" de fusion de listes PS-LR. Christophe Caresche, député socialiste de Paris, soutient la proposition d'un ministre d'organiser des fusions des listes PS et Les Républicains entre les deux tours des régionales en cas de risque de victoire du FN. "Si au soir du premier tour, on constate qu'il y a dans un certain nombre de régions un risque sérieux que le Front national l'emporte il faut envisager cette hypothèse" a réagi le député socialiste de Paris sur France Info. "Face à ce risque, il faut que ceux qui sont attachés à la République s'unissent pour faire barrage à l'arrivée éventuelle du FN à la tête d'un certain nombre de régions. Personne ne peut nier aujourd'hui que le Front national est en dynamique. Donc la question est de savoir comment on s'oppose au fait que le FN puisse arriver au pouvoir dans un certain nombre de régions, qu'il puisse mettre en place un projet profondément destructeur pour la République. C'est de cela dont il s'agit".

-------

Injure contre Nadine Morano : Guy Bedos relaxé. A l'audience, le procureur avait requis une amende. Le tribunal correctionnel de Nancy ne l'a pas suivi, estimant que l'humoriste était resté dans "la loi du genre".

Peut-on impunément traiter Nadine Morano de "conne" ? C'est ce que Guy Bedos avait fait, lors d'un spectacle devant 1.300 spectateurs à Toul, en 2013. "Nadine Morano a été élue ici à Toul? Vous l'avez échappé belle! On m'avait promis qu'elle serait là... Quelle conne!". "Injure publique", avait estimé un juge d'instruction, qui avait mis l'humoriste en examen. Le procès s'est tenu la semaine dernière.

 

A l'audience, le procureur avait estimé que la "limite avait été franchie" et il avait demandé une amende, sans en préciser le montant. Nadine Morano, elle, avait réclamé 15.000 euros de dommages et intérêts après avoir affirmé à l'audience que Guy Bedos lui vouait "une animosité personnelle". Ni le procureur, ni Nadine Morano, n'ont été suivis. 

Le tribunal correctionnel de Nancy a, in fine, estimé que Guy Bedos était resté dans "la loi du genre", et qu'il n'avait "pas dépassé ses outrances habituelles". L'humoriste a donc été relaxé. 

Par: l'AFP.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article