Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

L'Arabie saoudite doit 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris.

Après un tweet de l'urgentiste Patrick Pelloux, les Hôpitaux de Paris ont confirmé mardi l'information selon laquelle l'Arabie saoudite, dont le roi a quitté la France dimanche, devait 3,7 millions d'euros à la France.

C'est l'urgentiste et pilier de Charlie Hebdo Patrick Pelloux qui a lâché l'information lundi matin. Il a lancé dans un tweet qu'"avant de partir, le roi d'Arabie saoudite pourrait payer ses factures de 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris". Mais l'information n'a été confirmée que mardi, dans Le Parisien, par l'administration de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). En fait, la dette ne concerne pas que le roi Salmane, mais comprend, pour toute l'Arabie saoudite, les particuliers, les organismes et l'ambassade à Paris. Facture toujours pas régler aujourd'hui.

Le roi d'Arabie saoudite désormais au Maroc. Une affaire de plus autour des vacances françaises du chef d'Etat saoudien à Vallauris (Alpes-Maritimes), où il a souhaité, pour raisons de sécurité, la privatisation d'une plage publique. Après la polémique déclenchée, l'héritier de la famille Saoud avait finalement quitté la France dimanche pour Tanger, au Maroc, où il dispose d'une autre résidence. Une grande partie de sa suite l'accompagnait dans ce voyage : selon la préfecture, la moitié ou les deux tiers des Saoudiens résidant à Cannes ont quitté en même temps que lui les palaces de la Croisette. Leur nombre était évalué à un millier de personnes. Mais le roi est donc parti sans payer. "Le souci n'est pas celui de la privatisation d'une petite plage, estime toutefois Patrick Pelloux dans Le Parisien. Si Barack Obama était venu, on aurait privatisé la Méditerranée... Le vrai problème, c'est que de richissimes chefs d'Etat, des personnels d'ambassade viennent se faire soigner en France puis laissent leur ardoise derrière eux." Que fait la ministre? Que fait le gouvernement, si cela avait été un simple malade, il sera devant la justice si ce n'est en prison.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article