Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Mistral: L'annulation de la vente, pour satisfaire les fascistes de Kiev, pourrait coûter deux fois plus cher que prévu.

L’annulation de la vente des Mistral à la Russie va-t-elle coûter bien plus cher que prévu ? Alors que le texte sur l’accord obtenu le 5 août dernier avec le Kremlin doit être examiné en septembre au Parlement. Le Canard enchaîné révèle ce mercredi que la facture pourrait être bien plus salée que prévu

 

 

Mistral: L'annulation de la vente, pour satisfaire les fascistes de Kiev, pourrait coûter deux fois plus cher que prévu

 

Une facture de 2 milliards d'euros 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian affirme que la révocation de la vente des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) ne coûtera pas plus de 1,2 milliard d’euros. Mais l’hebdomadaire répertorie de nombreuses dépenses supplémentaires, fixant le coût total de l’annulation de la vente à 2 milliards d’euros. 

Dans un article intitulé « Les factures des Mistral camouflées par l’Elysée », le journal estime qu’en plus des 892 millions d’euros avancés par Moscou, la France devra également restituer les équipements et technologies russes déjà installés sur les navires et les remplacer en vue de vendre les Mistral à un autre client. Coût de cette «dé-russification» : 200 millions d’euros, selon une source proche du dossier citée par Le Canard enchaîné. 
En outre, le journal écrit que L’Etat devra payer la marge du constructeur naval DCNS, qui prévoyait 350 millions de bénéfices. 


Un manque à gagner de 500 millions pour DCNS, Thales et Safran 

Mais ce n’est pas tout. D’après Le Canard Enchaîné, la France devra rembourser à la Russie les frais d' « adaptation en version maritime de 32 hélicoptères K52 emmenés par les navires », « de la formation de 400 marins » ainsi que « des frais engagés pour aménager le port de Vladivostok ». 
A cela, il faut ajouter les « manques à gagner induits par la perte d’un contrat » (estimés plus de 500 millions d’euros) signé avec les entreprises DCNS, Thales, et Safran. Enfin, l’annulation de la vente représente une perte de 400 millions d’euros d’activité pour les chantiers navals de Saint-Nazaire. 
Pour limiter la casse, il faudrait trouver un nouveau client. Plusieurs acteurs se seraient déjà manifestés selon le gouvernement. 


Par; Nicolas Maury

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article