Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Elections régionales du 6 décembre 2015 : Ils parlent tous D’AUTRE CHOSE !

 

C’est ainsi qu’on opère quand on prépare un mauvais coup. Les affrontements interminables sur l’étendue de ces nouvelles régions, le choix de leurs capitales (Toulouse ou Montpellier, Strasbourg ou Nancy, Rouen ou Caen etc… etc…) ont été présentés si lourdement par le gouvernement socialiste et les dirigeants de tous les partispolitiques pour camoufler ce qu’ils sont en train de mettre en place trèsactivement : des régions plus étroitement adaptées, plus étroitementsoumises à la main- mise du pouvoir à la fois économique et politique des grands groupes capitalistes qui dirigent la France et l’Europe capitaliste.

  
Quand il s’adresse au peuple Hollande lui dit : « Nous devons répondre aux inquiétudes des citoyens qui vivent à l’écart des centres lesplus dynamiques qui redoutent d’être délaissés par l’Etat… ». Le même Hollande dévoile son véritable objectif dans la presse spécialisée du 5 mai 2014 : »
Demain les grandes régions de taille européenne seront la seule collectivité compétente pour soutenir les entreprises. Elles auront en charge l’aménagement des grandes infrastructures. Pour remplir leur rôleelles disposeront de moyens financiers propres et dynamiques. Elles porterontles politiques de formation et d’emploi, pour intervenir en matière de transports, des trains régionaux aux bus en passant par les routes, les aéroports et les ports. Elles géreront les lycées et les collèges ».¨Parallèlement les intercommunalités jugées trop petitesseront étendues. Que la disparition des départements soit reportée n’est pourle pouvoir qu’une question tactique, elle se fera.

 

A son tour le journal financier « Les Echos » écrit :« Les régions montent en puissances sur le plan économique et social…parce que c’est à ce niveau que se joue la compétition internationale ».


Cette réforme était déjà l’objectif affirmé au sommet européen de Lisbonne en 2002 par Chirac et Jospin ensemble. C’était aussi l’objet du rapport de la commission Balladur »remis à Sarkozy le 5 mars 2009. Hollande poursuit et met en oeuvre avecl’accord des partis politiques. Naturellement, dans les autres pays européens les réformesterritoriales sont aussi en cours pour adapter les pays aux exigences ducapitalisme européen.


L’UMP et leurs alliés Centristes de l’UDI sont tout à fait d’accord avec cette réforme, qu’ils ontportée quand ils étaient au pouvoir. Le FN dans un communiqué de M. Le Pen camoufle l’objectif politique de cette réforme qui est de renforcer l’emprise du capitalisme et l’exploitation du peuple. Une preuve de plus que le FN est lui aussi au service du capitalisme. Le Front de Gauche estime que « l’aspect démocratique ne semble pas avoir été la priorité de l’Elysée ». Il se tait sur le fond.

Par: l'AFP.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article