Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Loi Macron : La droite durcit la loi, le groupe PS s’abstient !

Communiqué du groupe des sénateurs communistes (CRC)
 
Loi Macron : La droite durcit la loi, le groupe PS s’abstient !
Le projet de loi proposé par M. MACRON portait déjà en lui tous les ingrédients libéraux : dérégulation, privatisation, concurrence, en sont les maîtres mots.

Le groupe communiste républicain et citoyen a, durant 3 semaines de débats, dénoncé sans relâche les articles de régression sociale et économique qui parcourent ce texte :

- Libéralisation des transports par car,

- Privatisation des aéroports et de l’industrie d’armement,

- Soutien à l’actionnariat,

- Généralisation du travail du dimanche,

- Remise en cause des prud’hommes et de l’inspection du travail,

- Atteintes multiples au droit des travailleurs.


Une fois la boîte de Pandore ouverte, l’UMP et l’UDI se sont livrées à une véritable course à l’échalote libérale.

Le résultat est probant : privatisation des TER, allègement des obligations des entreprises, dérèglementation supplémentaire du travail du dimanche (pas de contrepartie dans les entreprises de moins de 11 salariés, possibilité de déroger à l’absence d’un accord collectif par un « référendum »), restriction du compte pénibilité, dérogation aux 35 heures, engagement de la réécriture d’un « nouveau Code du travail simplifié », rehaussement des seuils sociaux.
De multiples autres régressions pourraient être citées.

Le groupe communiste républicain et citoyen, comme le groupe écologiste, ont voté contre ce texte.

Le groupe socialiste lui, obsédé par la recherche d’un consensus avec la droite sur un texte sans majorité à l’Assemblée nationale et imposé par le 49-3 est tombé dans le piège libéral : il s’est abstenu sur un texte qui tourne le dos aux valeurs de gauche les plus élémentaires et aux engagements du candidat HOLLANDE.

Les sénateurs du groupe CRC veilleront à ce qu’un compromis ne soit pas discrètement trouvé en Commission Mixte Paritaire (7 sénateurs, 7 députés). Ainsi la deuxième lecture permettra à ceux qui agissent pour une autre politique de s’opposer à ce coup de force libéral.
 
Par: N. MAURY.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article