Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

La colère sociale gagne la rue.

Ouvrez vos yeux, coupez la télé.

Nous sommes des centaines de milliers dans la rue à l’appel des syndicats CGT, FO, SOLIDAIRES, FSU. C’est la première fois depuis trente ans que le vocabulaire employé pour convoquer la manifestation et la grève est celui d’un appel à grève générale interprofessionnelle. Il faudra considérer le nombre des grévistes.

Et le nombre des manifestants, car je suppose que cette fois ci de nouveau, il y aura de la RTT déposée. On devra donc penser aussi à tous ceux qui ne peuvent pas faire grève ou qui en sont empêchés par la peur ou la gêne financière excessive. Je connais d’avance les critiques qui peuvent être faites contre ce genre de grève « sans lendemain » et de manifestation « sans objectif ».

Quatre-vingt défilés dans les grandes villes

Par ailleurs, dans la matinée, plusieurs milliers de manifestants s'étaient rassemblés dans les grandes villes françaises, où plus de 80 défilés étaient programmés. Parmi les cortèges les plus fournis, Marseille (7 000 manifestants selon la police), Bordeaux (10 000 selon la CGT, 4 700 selon la police), Lyon (7 000, selon les organisateurs, 4 200 selon la police), Toulouse (8 000 selon les organisateurs, 4 000 selon la police), Nantes (3 000 selon la police), Rouen (5 000 selon les organisateurs, 2 800 selon la police) ou Rennes (2 200 selon la préfecture).

La journée du 9 avril est un point d’ancrage précieux, utile et indispensable. Je me mêle rarement de donner un point de vue de cette nature puisque le Parti de Gauche s’interdit de commenter les stratégies syndicales. Il se contente d’appuyer les mobilisations que les syndicats organisent.

Aujourd’hui moins que jamais je ne peux être convaincu d’exiger une consigne maximaliste pour contester l’utilité d’un pas en avant concret. Dans le contexte des lendemains et des veilles d’élection que nous affrontons, l’initiative des syndicats est un bol d’air frais. Une bouffée d’oxygène pour le pays. Il donne la possibilité de voir la question sociale reprendre le pas sur la question ethnique.

Et les organisations des salariés parler en leur nom plutôt que ceux qui usurpent leur parole où qu’ils soient sur la scène politique. Oui, comme d’habitude, les mauvais coups viendront du gouvernement. Déjà il essaie de contrebalancer l’info syndicale du jour par une de ces rencontres bidon à l’Elysée avec des organisations patronales.

Quel symbole de la déchéance du PS que cette initiative !

 

Par: Citoyen18.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article