Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

A propos de la « réforme du dialogue social »...

A propos de la « réforme du dialogue social »...

Mercredi 25 février 2015, Manuel Valls présentera la « réforme du dialogue social » aux « partenaires sociaux ».

 

L’une des pièces maîtresses devrait en être linstance unique de représentation du personnel.

 

Sous couvert de « simplification », une délégation unique du personnel (DUP) regrouperait le comité d’entreprise, les délégués du personnel et éventuellement le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

 

Pour Emmanuel Macron, interviewé par le JDD du 22 février « D’autres chantiers seront ouverts pour donner plus de vitalité et de souplesse à notre économie. Et la simplification va franchir de nouvelles étapes. »

 

Sont concernées les entreprises de 50 à 300 salariés. Au-delà, la refonte des instances devra avoir l’approbation des syndicats représentant au moins 50% des salariés.

 

Si le système actuel serait maintenu pour les entreprises entre 11 et 49 salariés, des « commissions paritaires régionales » dont les membres seraient élus pourraient se mettre en place pour les entreprises de moins de 11 salariés.

 

La CGT et FO se sont déclarées opposées à cette mesure. De son côté le secrétaire général de la CFDT y voit, dans Libération du 20 février, l’occasion « d’organiser le dialogue social dans l’entreprise » et souhaite « une loi ambitieuse ». Interrogé sur l’échec des négociations entre patronat et syndicats, Laurent Berger l’attribue « A tous ceux qui considèrent que le dialogue social n’est pas un élément de performance, un moteur pour l’entreprise, mais seulement une épine dans le pied des employeurs. Concrètement, à la CGPME et à une partie du Medef. (…) Mais aussi, d’un autre côté, à certaines organisations syndicales qui n’ont pas envie que les choses bougent ».

 

Rappelons que la CFDT a décidé de ne pas participer à la grève interprofessionnelle appelée par la CGT, FO et Solidaires pour le 9 avril 2015.

Par: l'AFP.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article