Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Et notre indepandance?

Alstom est une entreprise stratégique pour la France : transport ferroviaire, énergie, signalisation, etc.. Laisser les capitalistes jouer au Monopoly avec un des fleurons nationaux qui devrait nous permettre d'engager la bifurcation vers une production protectrice de notre biosphère est déjà un non sens... mais alors quand les artisans de cette braderie partent avec la caisse comme les malfrats qu'ils sont...

Une seule solution : confiscation d'Alstom par l'Etat et récupération de la somme versée à M. KRON. Et encore, devrait-il s'estimer heureux de ne pas être poursuivi et incarcéré pour haute trahison en ayant mis en danger les intérêts supérieurs de la nation.

Pour rappel : Art. 411-6 du code pénal : Le fait de livrer ou de rendre accessibles à une puissance étrangère, à une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou à leurs agents des renseignements, procédés, objets, documents, données informatisées ou fichiers dont l'exploitation, la divulgation ou la réunion est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation est puni de 15 ans de détention criminelle et de 225.000 € d'amende.

Respectons la loi.

Par: En Colere.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article