Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Michel Sapin ne veut pas assumer.

Michel SAPIN et son petit MACRON.

2014-10-20T070236Z_1007180001_LYNXNPEA9J073_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-ECONOMIE-SAPIN

Reconnaissant, dimanche sur France Inter, que « la croissance est insuffisante »,  le ministre des finances et des comptes publics, se dédouane de toute responsabilité. Il parle « d’erreur » collective, droite et gauche, plutôt que d'échec pour le gouvernement. « Tout le monde de droite ou de gauche pensait que cette croissance reprendrait en Europe et en France à partir de mi-2013 et 2014. (...) De ce point de vue, on peut dire que tout le monde s'est trompé », a déclaré Michel Sapin.

Alors là Michel, tu fais fort !

Tu devrais être plus circonspect dans tes déclarations.

Tu as régulièrement affirmé, avec le premier ministre, qu’il fallait mener une politique de l’offre pour relancer la machine économique. Mais si tu es honnête intellectuellement, tu dois reconnaitre que nous sommes nombreux à t’avoir dit que sans politique de la demande il ne pourrait pas y avoir de croissance.

C’est d’ailleurs le bon sens. Quand tu n’as pas de revenus, tu ne peux pas consommer et donc produire ne sert plus à rien. La seule chose possible est de casser une partie des capacités productives « moins rentables » pour en développer d’autres « plus rentables ».

Au global, il y a récession.

Nous y sommes presque.

Certes, nous ne sommes pas les seuls dans cette situation, raison de plus pour changer de politique économique et prendre les devants sur le marché mondial.  

Par: Un ami de Michel.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article