Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

1000 vaches, Confédération Paysanne, responsabilité du gouvernement et soutien FdG-EELV en Rhône Alpes.

1000vaches.pngLes 1000 Vaches... Encore une lutte qui ne date pas d'hier mais qui enfin, d'abus en abus, finit par monter fort et c'est tant mieux. Petite caisse de résonance et contribution personnelle au combat.

Dès novembre 2013, j'apportais le soutien du Parti de Gauche aux syndicalistes de la Confédération Paysanne et militants de l'association Novissen qui se retrouvaient en garde à vue pour s'être opposés à ce projet de ferme-usine dans la Somme, alors même que dans le même temps le blocus de la FNSEA était toléré. En mai dernier, nous refaisions un communiqué de soutien suite à l'interpellation et la mise en garde à vue de syndicalistes de la Confédération Paysanne (voir ici le fil d'info et dossier sur Reporterre) et cette semaine Mathieu Agostini, responsable de la commission Écologie du PG, a rédigé cet article publié dans notre bulletin hebdomadaire "A Gauche".

Ce combat illustre bien la convergences des luttes syndicales, citoyennes et écolos qui est en train de se mettre en place autour des grands projets inutiles et imposés (GPII). Il sera d'ailleurs à l'honneur au rassemblement annuel des opposants au projet d'aéroport de Notre Dame des Landes (NDDL), voici le communiqué que j'ai fait à ce sujet. Le 29 juin a également lieu un rassemblement "convergence NDDL - autres GPII" près de Lyon avec Françoise Verchère pour NDDL, Daniel Ibanez pour la LGV Lyon-Turin et Laurent Pinatel pour les 1000 Vaches. Le même jour, la caravane de convergence des comités NDDL sera sur place dans la Somme, et le 1er juillet aura lieu un rassemblement de soutien devant le tribunal d'Amiens. Nous serons présents à chacun de ces rassemblements.

Il est essentiel d'apporter tout notre soutien à cette lutte, il en va de l'avenir des paysans et de notre agriculture. Aussi, en parallèle de la mobilisation sur le terrain et via le PG, à la suite de la dernière assemblée plénière du 19 juin à la Région Rhône Alpes nous avons adressé un courrier à la Confédération Paysanne pour les soutenir dans leur combat. Ce courrier a été envoyé au nom des élu-e-s régionaux des groupes Europe Écologie les Verts et Front de Gauche, co-signé avec Olivier Keller et Gérard Leras, conseillers régionaux Europe Écologie Les Verts, et moi-même en tant que conseillère régionale pour le groupe Front de Gauche : Télécharger le communiqué EELV - Front de Gauche Rhône Alpes contre le projet de ferme-usine des 1000 Vaches. Ce communiqué fait suite au vœu que nous avons fait adopter en Assemblée régionale plénière ce 19 juin, vous le trouverez également ici : Télécharger le vœu de la Région Rhône Alpes contre le projet de ferme-usine des 1000 Vaches

J'y ai fait retirer une phrase introduite par le PS et qui me semblait par trop complaisante envers le Ministre le Foll qui dans cette citation condamnait le projet, alors qu'il ne bouge pas le petit doigt pour le contrer.

Je n'oublie pas que M le Foll fait partie du même gouvernement qui envoie les forces de l'ordre arrêter dans une gare le porte-parole de la Confédération Paysanne, Laurent Pinatel, interpellé pour recel de vol aggravé et finalement convoqué pour dégradation de biens. Le même gouvernement qui permet qu'on garde à vue des syndicalistes lanceurs d'alerte et que ceux-ci soient inculpés pour refus de prélèvement d'ADN.

Je n'oublie pas que ce sont les mêmes parlementaires du PS qui avaient vidé notre proposition de loi d'amnistie sociale de son contenu, notamment sur la défense de l'environnement.

Je n'oublie pas que le Premier Ministre dont dépend M le Foll continue la vaste opération de criminalisation syndicale enclenchée sous Nicolas Sarkozy.

Je n'oublie pas que les députés européens du PS ont voté une réforme de la Politique agricole commune au Parlement européen qui signe la fin des quotas laitiers.

Enfin je n'oublie pas que c'est le même gouvernement d'un Président de la République, François Hollande, qui a approuvé le mandat de négociation de la Commission européenne avec les États-Unis pour un projet de traité transatlantique qui signerait la mort de l'agriculture paysanne en France.

N'oublions pas, luttons sur tous les terrains. De la pétition citoyenne à l'action des élus à la Région en passant par la diffusion de l'information et la présence militante au rassemblement de Notre Dame des Landes. Soyons partout, chacun à sa manière, convergeons et faisons feu de tout bois.

 

Pour en savoir plus, agir et soutenir cette lutte :

Page de mobilisation dédiée sur les 1000 vaches.

Pétition "Nos fermes ne sont pas des usines"

Appel "Le groupuscule des vaches en colère" en direction de l'entreprise Senoble, la laiterie industrielle privée qui va collecter le lait de la ferme-usine des 1000 vaches.

Par: Corinne Morel Darleux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bon sang de mille sabord, cela n'inquiète personne?
Répondre