Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

La machine du Front de gauche remise en marche.

La machine du Front de gauche remise en marche.

Alors que le débat sur l’Europe occupe l’actualité à quatre mois des élections, le Front de gauche se remobilise sur cet enjeu.

La campagne du Front de gauche sur l’Europe dans la perspective des élections de mai prochain a du retard à l’allumage. Problème quand, en 2009, la précédente campagne des européennes fut la première bataille électorale du Front de gauche, son premier succès aussi, et que cette question est au cœur de ses combats.

Les dissensions sur les municipales sont passées par là. D’aucuns, notamment au Parti de gauche, ne souhaitant aborder cette question qu’après ces élections. Visiblement, la rencontre, vendredi dernier, de Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) et Pierre Laurent (PCF), qui est par ailleurs président du Parti de la gauche européenne (PGE), a permis de remettre en marche le Front de gauche sur l’Europe. Le dirigeant communiste indiquait «l’urgence qu’il y avait à entrer en campagne, à travailler à la constitution des listes».

Têtes de liste

Cette rencontre a permis de premiers échanges. À la fois pour la répartition des têtes de liste dans les sept grandes circonscriptions électorales en métropole et celle d’outre-mer. En 2009, il y avait trois têtes de liste PCF, trois du Parti de gauche (PG) et une candidature d’une autre sensibilité. Cette clé de répartition devrait être reconduite en 2014. Pour sa part, le PCF s’est dit favorable à la reconduction des sortants dans leur circonscription, Patrick Le Hyaric (Île-de-France), Jacky Hénin (Nord-Ouest), Jean-Luc Mélenchon (Sud-Ouest), Marie-Christine Vergiat (Sud-Est) et Younous Omarjee (outre-mer). Sur cette question, comme sur celle de la prise en compte de la diversité des composantes du Front de gauche parmi les candidats, le débat est sur la table.

De même sur le fond politique, qui devra affirmer les ambitions du Front de gauche pour l’Europe. Refondation, réorientation ou même désobéissance face à cette Europe de l’austérité… avec une exigence qui est dans toutes les têtes: être entendu, crédible aux yeux de tous ceux qui rejettent cette Europe. Ce sera l’objet d’un texte commun en préparation. Enfin, les deux partis ont souligné l’atout que constitue la désignation, par le PGE, du Grec Alexis Tsipras (Syriza) comme candidat à la présidence de la Commission européenne.

Par: Parti de Gauche.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article