Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

"Comme Hugo Chavez, il faut nationaliser toutes les grandes entreprises"

"Comme Hugo Chavez, il faut nationaliser toutes les grandes entreprises"

L'acteur espagnol, Antonio Banderas, a surpris les téléspectateurs de CNN en critiquant la politique du Président Barack Obama. Il suggèrent que les pays européens et les États-Unis doivent appliquer les mêmes mesures économiques mises en œuvre par Hugo Chavez au Venezuela .


Au cours de sa conversation avec la journaliste Ana Pastor (CNN), Banderas a été interrogé sur plusieurs points concernant la crise financière actuelle et les solutions possibles pour lutter contre elle.

Banderas a critiqué les "marchés, et les grandes entreprises" et il a déclaré que c'est eux qui gouvernent réellement, ils cependant n'ont pas de "visage". "Nous ne sommes pas gouvernés par ceux que nous avons élu," déclare t-il dit.

"Comment stopper la crise ?" questionne la journaliste. "Vous n'aimerez pas, mais comme Hugo Chavez, il faut nationaliser toutes les grandes entreprises" a déclaré Antonio Banderas dans un silence assourdissant.

"Il n'y a pas d'autre moyen" conclut-il.

L'acteur hollywoodien a également critiqué Obama pour ne pas rempli ses promesses de campagne et pour avoir succomber à la pression des grandes entreprises et des marchés financiers.

Par: Nicolas Maury

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article