Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

SNCF: vers un train à deux vitesses.

SNCF: vers un train à deux vitesses.

Alors que la SNCF continue de réduire ses effectifs, son PDG, Guillaume Pepy, détourne l’attention en annonçant plus de billets «à petit prix». Ce qui ne rassure pas les usagers.

«On n’a pas plus d’éléments sur ce sujet. » C’est en ces mots que le service communication de la SNCF répond lorsqu’on lui demande ce que M. Pepy entend par la mise en place « progressive » de billets à moins de 30 euros d’ici à la période 2015-2017. Cette annonce s’inscrit dans la stratégie des offres commerciales à bas coût proposées par la SNCF, stratégie qui ne satisfait pas les salariés et les usagers du réseau ferroviaire.

L’expérimentation du low cost avec l’offre Ouigo en est la preuve. Mis en place il y a moins d’un an, ce service n’est pas un réel succès. Les gares où passent ces trains sont souvent excentrées (Marne-la-Vallée à une heure de Paris), et s’y rendre engendre un coût supplémentaire (au moins 12 euros pour un aller simple Lyon-Part-Dieu-Saint-Exupéry). Avec le billet Ouigo, l’addition devient vite salée. Ce service serait pourtant recommandé par 91 % des voyageurs, selon la SNCF. « Le hic, c’est que seuls 20 % des voyageurs ont répondu et retourné le questionnaire de satisfaction », révèle la fédération des cheminots CGT.

Tarifs trop chers

Du côté des associations d’usagers, le son de cloche n’est pas non plus le même. Dans une enquête publiée en octobre dernier sur « les voyages SNCF, prix et satisfaction », l’association Indécosa-CGT relève que « les tarifs pratiqués sont perçus comme chers ou trop chers par 82,8 % des voyageurs ». De plus, ce « sentiment de cherté » va de pair avec une grille tarifaire considérée comme « opaque » ou « insuffisante » par respectivement 29 et 37,2 % des personnes interrogées. Par exemple, les départs hors Paris sont plus chers de 32 % par rapport aux départs de Paris. Et cette tendance ne devrait pas baisser avec le passage de la TVA de 7 à 10 % le 1er janvier prochain.

Une mesure qui là aussi passe mal auprès des usagers. Willy Colin, porte-parole de l’Association des voyageurs usagers des chemins de fer (Avuc), dénonce une « augmentation qui va toucher les usagers dans leur ensemble, surtout les ménages aux revenus modestes ». À titre d’exemple, un usager devra débourser 90 centimes de plus en 2014 pour l’achat d’un billet standard actuellement à 30 euros. « C’est une injustice, surtout quand on sait que le prix du billet de train a augmenté de 15 % sur ces cinq dernières années », s’indigne M. Colin. Et de conclure : « On est sur une fracture ferroviaire depuis des années : la SNCF a construit un trafic à deux vitesses en privilégiant les lignes commerciales. Cela se fait au détriment des trains qui rendent service. »

Par: Jean-Luc Mounier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article