Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

SMIC : la revalorisation annulée par l'inflation et la hausse de la TVA.

SMIC : la revalorisation annulée par l'inflation et la hausse de la TVA.

Le Smic en France est revalorisé automatiquement chaque 1er janvier en fonction de l'évolution des prix (intégrant le loyer et l'énergie) et de l'évolution du salaire réel de base des ouvriers et employés, selon les nouvelles règles instituées en février 2013. Le gouvernement avait alors précisé que la croissance, aujourd'hui atone, serait un "élément d'appréciation" pour décider d'un éventuel coup de pouce...

Selon Michel Sapin, la nouvelle hausse de 1,1% constitue déjà un "gain de pouvoir d'achat" puisqu'elle est supérieure à l'inflation (+0,7% sur les 11 premiers mois de l'année). Le problème, c'est que la hausse de la TVA du 1er janvier vient rabattre les cartes. Selon l'Insee, cité par FranceTVInfo, "l'impact en cas de répercussion intégrale serait une hausse des prix de 0,5%". Pas vraiment de quoi parler de gain de pouvoir d'achat si l'on additionne les deux mesures.

"En pratique, la répercussion de la hausse de la TVA n'est jamais intégrale, elle devrait se situer autour de 70%", déclare la même source. Au final, les prix n'augmenteraient donc que de 0,35%. Mais quoi qu'il en soit mal l'augmentation du Smic sera complètement absorbée par l'inflation et la hausse de la TVA...

Cette dernière a pour mission de redistribuer un crédit d'impôt de 20 milliards d'euros aux entreprises. Elles pourront ainsi augmenter leurs marges et embaucher. Mais une chose est sûre: alors que le consommation des ménages devait augmenter de 1,15% en 2014, elle ne progressera finalement que de 0,8% à cause de la hausse de la TVA. On rappelle également que le pouvoir d'achat des ménages a reculé de 0,9% en 2012, du jamais vu depuis 1984.

Les syndicats, qui réclament au gouvernement d'aller plus loin pour relancer le pouvoir d'achat. Pour la CGT, le salaire minimum devrait aller "dans un terme rapide à 1700 euros bruts par mois". La CFTC estime qu'il "doit tendre vers le salaire de dignité".

Le numéro un de FO Jean-Claude Mailly a réclamé dimanche un coup de pouce d'"au moins un point". Pour lui la hausse légale de 1,1% "est très nettement insuffisante" alors que "près de 30% des salariés à temps partiel sont au Smic et notamment des familles monoparentales". Pour lui, "l'une des raisons pour lesquelles l'économie française patine, c'est que la consommation n'est pas assez élevée" et la relancer "passe aussi par l'augmentation du Smic".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article