Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

L'effet « bug » a fait long feu.

L'effet « bug » a fait long feu.

La dernière livraison de Pôle emploi sur les chiffres du chômage remet les pendules à l'heure. Le nombre de nouveaux chômeurs de catégorie A pour septembre atteint 60.000. Le nombre total de chômeurs est désormais de 3,3 millions, nouveau triste record. L'effet « bug » a fait long feu.

La tentative gouvernementale de désamorçage ne suffira pas à réduire l'impact de la bombe sociale.

Alors que tous les chiffres étaient prévisibles, la politique gouvernementale de soutien exclusif au capital contre le travail dévoile son vrai visage. Les profits d'aujourd'hui ne feront ni les investissements de demain, ni les emplois d'après-demain. Ils font par contre les chômeurs d'aujourd'hui et alimentent la chute de l'investissement productif. On est donc loin d'une possible inversion de la courbe du chômage malgré le développement des contrats aidés sur fonds publics.

Le gouvernement s'entête à ne pas voir la nécessité de travailler à une véritable relance nationale et européenne de l'emploi, des services publics et de la réindustrialisation. Il s'entête à se crisper sur la réduction de la dépense publique et sociale au nom de la dette et de la compétitivité. Enfin, il s'accroche à l'espoir d'une reprise assise sur les exportations allemandes et l'économie américaine. Cette politique là conduit le pays dans le mur.

Le gouvernement sait qu'il doit maintenant mener une réelle politique de gauche s'il veut sortir de l'impasse dans laquelle se trouve le pays.

Par PCF National.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article