Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
citoyen18.overblog.com

La porte à gauche. Jean FERRAT a chanté que certains prétendent que le bonheur était à la porte à droite. Aujourd’hui est-il à la porte à gauche ? Oui ! mais à la condition de secouer le cocotier de la pensée convenu ! Ce petit blog crée à l’initiative de quelques militants communistes de Vierzon n’a d’autres ambitions que de donner aux citoyens un support pour s’exprimer librement sur les sujets politiques, sociaux ou culturels d’actualité du local à l’international, qui s’émancipe des discours convenus, des lignes officielles décidées par quelques notables de la politique, aux doubles langages, aux bonimenteurs de vraies fausses solutions et qui cultivent la résignation. Déverrouillez les débats et enfoncez la porte à droite (….ou à gauche ?) Les seules limites, car il en faut, à notre liberté : Celle du respect des personnes, le souci de la vérité et de faire vivre le débat. Ainsi seront exclus tous messages comprenant des insultes ou diffamations visant une (des) personne(s), seront exclues, s’ils sont avérées, des informations mensongères ou rumeur infondées. Chacun pourra également participer au débat juste et loyal en signalant un abus de cette nature. Les productions de ces abus seront retirés et l’auteur exclu du blog.

Épuisée, une factrice de 21 ans met fin à ses jours.

Près d’un mois après les faits, rien ne transpire du côté de la plateforme de distribution du courrier de La Poste, à Monistrol-sur-Loire.

Pourtant, le 15 février, épuisée après une double journée de travail et une nuit sans sommeil, craignant de ne pouvoir faire face, une factrice salariée de ce centre s’est pendue au domicile de ses parents, à Sainte-Sigolène.

Le sujet dérange. Il attriste les employés. Fatalistes, ils pointent une rotation des CDD, qui fait que, finalement, peu connaissaient le prénom, voire le visage de la jeune fille.

Dans les bureaux des syndicats, on s’insurge. On accuse. Pour Pascale Falcon, secrétaire départementale de la Fapt- CGT, la factrice de 21 ans a été contrainte à « des conditions de travail inadmissibles qui peuvent expliquer son geste ».

Un 3e contrat en six mois.

Après avoir abandonné ses études, la jeune fille, décrite comme « enjouée et entourée d’amis », signe un premier CDD à la plate-forme de distribution de courrier de Monistrol-sur-Loire, pour la période du 11 juillet au 4 août 2012. Son contrat est renouvelé du 30 août au 30 novembre 2012.

En février, La Poste lui propose un troisième CDD « sur une tournée qu’elle connaissait déjà, l’ayant assurée sans difficultés pendant trois mois », explique la direction.

Pourtant tout bascule. La veille du drame, il lui est signifié qu’elle ne fera pas la tournée préalablement annoncée. Elle devra distribuer des plis sur le secteur de Saint-Just-Malmont. Un secteur connu, selon ses collègues, pour être particulièrement difficile à tenir dans les délais. La jeune fille remplace un autre salarié précaire (parti en arrêt maladie). Il a laissé deux jours de courrier.

Des heures supplémentaires pour écouler le surcroît de volume.

« Le 14 février, la jeune factrice a dû livrer du courrier de trois jours sur un secteur qu’elle ne maîtrisait pas, assure Pascale Falcon. Elle aurait dû faire sa tournée en 5 h 50. Il lui a fallu le double de temps. Elle est rentrée chez elle épuisée. »

La direction assure que « la salariée avait accepté les heures supplémentaires pour écouler un surcroît de volume. Des heures qui ont été prises en compte financièrement. »

Le lendemain, la jeune factrice arrive au centre de la Borie une heure plus tôt, pour trier le courrier du jour et évaluer sa charge de travail. Elle explique qu’elle n’a pas dormi de la nuit. Elle est très fatiguée. Craint de mal faire. Elle panique et fond en larmes.

La chef d’établissement lui conseille de rentrer chez elle.

Quelques minutes plus tard, elle commet l’irréparable.

C'est aussi ça la réalité du monde du travail. Qu'est-ce que vous dite Monsieur VALLS?

Il s'agit de la violence du CAPITALISME et de ses serviteurs au pouvoir :le PS et VALLS en JULES MOCH !!!

Je ne me peux m'empêcher de mettre en parallèle cet atroce fait-divers avec le nombre de messages qui dénonçaient les grèvistes en lutte musclée, les syndicats qui ont refusé de signer l'accord de flexibilité applaudi par le patronnat et les politiciens... Alors voilà : la flexibilité, la précarité, la nécessité d'aller sans broncher où le chef nous envoie, c'est ça... Cela broie les plus fragiles, et certains ont l'air de trouver normal cette société du "marche ou crève !"... Tout faraud, ils acceptent ce "darwinisme social" en pensant que cela ne leur serait pas arrivé, qu'ils valent mieux que les autres... Que le travail, il faut le prendre à n'importe quel prix, s'il y en a... Pauvre jeune fille... Cela fait déjà un mois que tu es partie discrètement, sans déranger personne... Sauf tes proches qui ne doivent pas s'en remettre et paieront toute leur vie cette organisation sociale aberrante, dans un monde pourtant de plus en plus riche...

Par BLOG/Ami.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article